En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 771.95 PTS
+1.77 %
4 760.5
+1.76 %
SBF 120 PTS
3 767.35
+1.57 %
DAX PTS
11 784.05
+1.08 %
Dow Jones PTS
25 602.52
+0.21 %
9 480.48
+0.41 %
1.105
+0.36 %

Coronavirus: nouvelle évacuation d'ampleur en TGV de 36 patients du Grand Est vers la Nouvelle-Aquitaine

| AFP | 863 | Aucun vote sur cette news
Des équipes médicales transportent des patients contaminés par le coronavirus dans un TGV médicalisé, le 29 mars 2020 à la gare de Mulhouse, pour les évacuer vers des hôpitaux de la Nouvelle-Aquitaine
Des équipes médicales transportent des patients contaminés par le coronavirus dans un TGV médicalisé, le 29 mars 2020 à la gare de Mulhouse, pour les évacuer vers des hôpitaux de la Nouvelle-Aquitaine ( SEBASTIEN BOZON / AFP )

Opération "libérer des lits": les 36 patients du Covid-19 partis dans la matinée du Grand Est dans deux TGV médicalisés sont arrivés dimanche en milieu d'après-midi, à Bordeaux et à Poitiers, après un voyage de plusieurs centaines de kilomètres sous très haute surveillance.

L'embarquement de ces patients en réanimation avait débuté aux premières heures du jour dans les deux gares de Mulhouse et de Nancy où des norias d'ambulances se sont succédé, jusqu'au départ vers 10H45.

L'objectif est de désengorger les hôpitaux du Grand Est, l'une des régions les plus lourdement touchées par l'épidémie qui comptait samedi 3.777 personnes hospitalisées, dont 786 en réanimation, et 757 décès.

Le train parti de Nancy avec 24 malades est entré peu après 15H00 en gare de Bordeaux dont certains accès avaient été bouclés par un important dispositif policier.

Une vingtaine d'ambulances et des dizaines de personnels soignants en blouse blanche intégrale les y attendaient pour les diriger vers des établissements de la capitale girondine, mais aussi de Libourne, Pau et Bayonne.

L'autre train parti de Mulhouse est arrivé vers 15H45 dans la gare du Futuroscope de Poitiers, où 12 patients devaient ensuite être acheminés par hélicoptère ou ambulances vers des hôpitaux de cette ville, Niort, Angoulême et La Rochelle.

Au total, la Nouvelle-Aquitaine aura accueilli 54 patients du Grand Est depuis vendredi, les évacuations les plus importantes conduites depuis le début de l'épidémie en France, après le tout premier transfert ferroviaire médicalisé jeudi vers les Pays-de-Loire de 20 patients, dans le cadre de l'opération Résilience lancée par Emmanuel Macron.

"Il faut libérer des lits, il faut absolument donner de l'air aux services de réanimation. On est toujours dans une augmentation continue du nombre de patients", a exhorté le chef des urgences du centre hospitalier régional (CHR) de Metz, François Braun.

Des équipes médicales transportent des patients contaminés par le coronavirus dans un TGV médicalisé, le 29 mars 2020 à la gare de Mulhouse, pour les évacuer vers des hôpitaux de la Nouvelle-Aquitaine
Des équipes médicales transportent des patients contaminés par le coronavirus dans un TGV médicalisé, le 29 mars 2020 à la gare de Mulhouse, pour les évacuer vers des hôpitaux de la Nouvelle-Aquitaine ( SEBASTIEN BOZON / AFP )

Les patients transférés sont atteints d'un "syndrome de détresse respiratoire modéré à sévère, (...) qui ne sont pas dans la phase la plus aiguë, qui viennent juste d'arriver en réanimation" et sont âgés de "60 ans en moyenne voire un peu moins", a précisé le Dr Lionel Lamhaut, du Samu de Paris, qui coordonnait les opérations à Nancy.

Des dizaines de malades ont déjà été évacués ces dernier jours du Grand Est par des moyens civils et militaires, terrestres et aériens, vers des hôpitaux d'autres régions françaises mais aussi d'Allemagne, de Suisse et du Luxembourg.

Avant la vague

Et de nouveaux moyens sont sans cesse mis en oeuvre, notamment par l'armée qui a engagé pour la première fois un hélicoptère samedi pour transporter deux malades entre Metz et Essen (ouest de l'Allemagne).

Des équipes médicales transfèrent des patients contaminés par le coronavirus d'un hôpital militaire pour les évacuer dans un TGV médicalisé vers des hôpitaux de la Nouvelle-Aquitaine, le 29 mars 2020 à Mulhouse
Des équipes médicales transfèrent des patients contaminés par le coronavirus d'un hôpital militaire pour les évacuer dans un TGV médicalisé vers des hôpitaux de la Nouvelle-Aquitaine, le 29 mars 2020 à Mulhouse ( SEBASTIEN BOZON / AFP )

A bord des TGV, - baptisés "Chardon 2" et "Chardon 3" et aménagés en hôpital roulant-, chaque voiture pouvait accueillir quatre patients et une équipe composée d'un anesthésiste-réanimateur ou un urgentiste senior, un interne, une infirmière anesthésiste, trois infirmières et éventuellement un logisticien, selon le ministère des Solidarités et de la Santé.

"Les patients arrivent comme s'ils étaient en réanimation avec des respirateurs, ils sont intubés, ventilés, sédatés pour leur permettre de supporter ce transport", a expliqué Hélène Junqua, directrice générale adjointe de l'ARS Nouvelle-Aquitaine.

Avec 490 hospitalisations comptabilisées samedi, dont 127 en réanimation ou soins intensifs, la Nouvelle-Aquitaine figure parmi les régions les moins touchées par l'épidémie.

Selon des chiffres de vendredi, 188 lits de réanimation sont disponibles sur 561 places, une marge de manœuvre qui lui permet de participer à ce "grand mouvement d'accueil" même si, ici aussi, on s'attend à "la vague".

"Nous avons pensé que le fait de les accueillir tout de suite nous permettrait de faire en sorte que la plupart sortent en bonne forme avant que l'essentiel de la vague ne nous frappe (en Nouvelle-Aquitaine)", expliquait vendredi Michel Laforcade, directeur général de l'Agence régionale de santé (ARS) Nouvelle-Aquitaine.

"La guerre, nous la gagnerons probablement sur la question des lits de réanimation, avec notre capacité au niveau du territoire national à bien utiliser, de manière intelligente, bien coordonnée, nos moyens en réanimation, en se soutenant les uns les autres à l'intérieur d'une région et entre les régions", a souligné la directrice générale du CHR de Metz, Marie-Odile Saillard.

cac-ntu-olg-nal/pjl/cbn

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mai 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 28/05/2020

Le nombre de chômeurs (catégorie A) a enregistré une hausse exceptionnelle sur un mois en avril (+843.000, soit +22,6%) mais qui s'explique aux trois quarts par le transfert, du fait du…

Publié le 28/05/2020

Le ministre de l'Economie Bruno le Maire, le 27 mai 2020 à Paris ( Ludovic Marin / POOL/AFP/Archives )Le gouvernement présentera le 10 juin en conseil des ministres un nouveau projet de budget…

Publié le 28/05/2020

Capgemini et Audi lancent leur joint-venture : XL2. Créée fin avril, après l'obtention des approbations réglementaires, XL2 fournit technologies digitales et services de conseil. Audi et…

Publié le 27/05/2020

Les marchés actions américains évoluent en ordre dispersé. Les valeurs traditionnelles continuent d'être soutenues par les banques centrales, les politiques budgétaires des gouvernements, le…

Publié le 26/05/2020

Valeo a salué les mesures annoncées par le gouvernement dans le cadre du plan de relance automobile, "préparé avec une grande réactivité et au travers d'un travail constructif avec la filière…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 28/05/2020

(Zonebourse.com) Nous soldons le turbo call infini Vontobel OD45V portant sur la parité EUR/USD à 9.1 EUR. Ce produit dérivé a été conseillé…

Publié le 28/05/2020

Avec la transformation inéluctable du commerce physique

Publié le 28/05/2020

Moody’s a dégradé jeudi la note de crédit de long terme de Renault de « Ba1 » à « Ba2 ». Le groupe au losange s’enfonce donc encore un peu plus dans la catégorie spéculative. La…

Publié le 28/05/2020

Amundi a obtenu le flatteur statut de 'Super Management Company' en Irlande...

Publié le 28/05/2020

Casino gagne 3,2% à 34,2 euros sur la place parisienne...