5 127.33 PTS
+0.23 %
5 127.00
+0.25 %
SBF 120 PTS
4 098.05
+0.21 %
DAX PTS
12 218.70
+0.36 %
Dowjones PTS
21 812.09
-0.40 %
5 851.78
+0.00 %
Nikkei PTS
19 353.77
-0.42 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

MAM: avec Villiers, Macron "s'est trompé de moment, de sujet et d'homme"

| AFP | 286 | 5 par 1 internautes
Michèle Alliot-Marie, ex-ministre de la Défense, à Paris le 21 décembre 2016
Michèle Alliot-Marie, ex-ministre de la Défense, à Paris le 21 décembre 2016 ( JOEL SAGET / AFP/Archives )

Michèle Alliot-Marie a estimé jeudi sur RMC et BFMTV qu'Emmanuel Macron "s'est trompé de moment, de sujet et d'homme", après la démission "logique" du général Pierre de Villiers.

"Je crois qu'Emmanuel Macron s'est trompé de moment, s'est trompé de sujet, s'est trompé d'homme", a déclaré Mme Allio-Marie sur RMC et BFMTV.

La démission de M. de Villiers, "c'était un geste logique compte tenu des propos échangés et de la règle militaire" qui s’appuie sur "l'estime et la confiance". "Je pense qu'à ses yeux la rupture de confiance était là", a poursuivi MAM.

En désaccord avec M. Macron sur les ressources allouées à la Défense, le chef d'état-major des armées françaises, Pierre de Villiers a quitté son poste mercredi, aussitôt remplacé par le général François Lecointre.

"Bercy rogne tous les ans sur les crédits militaires en même temps que le président donne de plus en plus de missions extérieures", a poursuivi la députée européenne (LR).

"Un effort considérable est demandé et en même temps on ne donne pas les moyens", a assuré Mme Alliot-Marie qui juge qu'il y a une " forme d'hypocrisie de la part de Bercy".

Pour l'ancienne ministre, "ce sont les fonctionnaires du Budget qui imposent leurs volonté, parfois à l'encontre de la constitution".

L'attitude du Président de la République, qui a rappelé à l'ordre plusieurs fois l'ex-chef de l’État major des armées, reflète une "méconnaissance totale du fonctionnement militaire", a indiqué Michèle Alliot Marie. "L'autorité ce n'est pas quelque chose qui se décrète", a-t-elle conclu.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS*

en Chèques-Cadeaux !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 août 2017

CODE OFFRE : ETE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, joignez le coupon ou saisissiez le code offre : ETE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/08/2017

L'accord porte sur un H175...

Publié le 24/08/2017

Le sellier domine largement tous ses concurrents en matière de tarifs...

Publié le 24/08/2017

Guess a nettement revu ses objectifs annuels, visant désormais un bénéfice par action ajusté compris entre 52 et 60 cents contre une précédente estimation de 34 à 44 cents. L'enseigne de…

Publié le 24/08/2017

EDF rebondit de 0,53% à 9,185 euros après avoir confirmé l'objectif de production nucléaire annuelle de 390-400 térawattheure (TWh) annoncé le 28 juillet lors des résultats semestriel. Le titre…

Publié le 24/08/2017

   idi  INVESTIR EN PRIVATE EQUITY       Nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social au 31 juillet 2017   (Article L. 233-8 II du Code de…

CONTENUS SPONSORISÉS