En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 809.38 PTS
-0.91 %
4 804.5
-0.86 %
SBF 120 PTS
3 822.74
-0.91 %
DAX PTS
10 754.72
-1.02 %
Dowjones PTS
24 100.51
-
6 594.96
+0.00 %
1.134
+0.33 %

Valls: "Parfois, il m'est arrivé de confondre autorité et autoritarisme"

| AFP | 301 | Aucun vote sur cette news
Manuel Valls , photo du 26 septembre 2018
Manuel Valls , photo du 26 septembre 2018 ( Josep LAGO / AFP/Archives )

"Parfois, il m'est arrivé de confondre autorité et autoritarisme", a reconnu mardi l'ancien Premier ministre PS Manuel Valls, selon qui "le pouvoir enferme" et "vous rend plus dur".

"Quand vous vivez pendant trois ans avec des attentats, avec la crainte de nouveaux attentats, avec des informations particulièrement alarmantes, quand vous êtes hyper protégés, eh bien! vous vivez tout ça, et donc, forcément, vous perdez un peu le contact, vos propres traits de caractère se durcissent", a fait valoir sur France Inter celui qui est désormais candidat à la mairie de Barcelone.

Manuel Valls, réélu député de l'Essonne en juin 2017, a annoncé qu'il allait démissionner pour préparer sa campagne espagnole.

Interrogé mardi sur les raisons de son échec à la primaire de la gauche pour la présidentielle de 2017, il a répondu "la manque de préparation" et "la capacité d'entraîner, de sortir d'un moule qui était celui du Parti socialiste".

"Moi, je m'étais pas préparé à être candidat en 2017, c'était François Hollande qui devait tenter de se succéder à lui-même", a-t-il par ailleurs rappelé, en dénonçant "une primaire mal organisée".

"Le Parti socialiste était au bout d'un cycle et moi, j'appartenais à cette histoire, et donc je n'étais pas en position de pouvoir l'emporter", a développé l'ancien ministre de l'Intérieur.

"Il ne faut pas avoir de regrets, il ne faut pas avoir de nostalgie, il faut regarder l'avenir et je considère que ce qui a, au fond, a été le meilleur pour la France, c'est qu'Emmanuel Macron a réussi à battre le populisme, a réussi à battre Marine Le Pen", a-t-il encore considéré.

Alors qu'on l'interrogeait sur ce qu'était le "vallsisme", l'ex-maire d'Evry l'a associé au "républicanisme".

"Je pense avoir fait évoluer la gauche dans des débats parfois difficiles sur les questions de sécurité", a-t-il indiqué.

Celui qui se "réclame beaucoup de Michel Rocard" a en outre interrogé: "Regardez, lui non plus n'a pas été président de la République: est-ce que sa carrière, sa vie politique, ont été un échec?"

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/12/2018

Nissan n’a toujours pas trouvé de remplaçant à Carlos Ghosn pour occuper le poste de président de son conseil d’administration. Des discussions sont toujours en cours, a indiqué aujourd’hui…

Publié le 17/12/2018

L'équipe de TradingSat propose aux investisseurs actifs en quête de produits de couverture, dans ces conditions de marché dégradées, une prise de position sur un cracker (de mnémo SHC) qui a la…

Publié le 17/12/2018

Accenture annonce la signature d’un accord portant sur l’acquisition d’Adaptly, agence spécialisée dans la publicité numérique et basée à New-York, qui accompagne les plus grandes marques…

Publié le 17/12/2018

A la demande de la société, Euronext a annoncé ce matin que la cotation des actions Harvest était suspendue sur Euronext Growth Paris, dans l'attente...

Publié le 17/12/2018

Offre de mobilité verte qui vise à simplifier l'accès aux véhicules électriques...