En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 393.74 PTS
+0.56 %
5 399.0
+0.67 %
SBF 120 PTS
4 326.90
+0.39 %
DAX PTS
12 219.02
+0.50 %
Dowjones PTS
26 445.95
+0.76 %
7 468.06
-0.35 %
1.168
+0.15 %

Valls: "ne jamais baisser la garde" devant la menace terroriste

| AFP | 383 | Aucun vote sur cette news
L'ancien Premier ministre Manuel Valls, le 17 octobre 2017 à l'Assemblée nationale, à Paris
L'ancien Premier ministre Manuel Valls, le 17 octobre 2017 à l'Assemblée nationale, à Paris ( Patrick KOVARIK / AFP/Archives )

L'ancien Premier ministre socialiste Manuel Valls a appelé lundi, jour anniversaire des attentats de 2015, "à ne jamais baisser la garde" devant la menace terroriste, se disant marqué "à tout jamais" par ces attaques.

"130 morts, il ne faut jamais l'oublier", a déclaré Manuel Valls sur CNews.

"Il faut tout faire pour prévenir et en tout cas ne jamais baisser la garde", a-t-il souligné. "C'est pour ça qu'il faut beaucoup de moyens pour la police, la gendarmerie, nos services de renseignement (...) et beaucoup de moyens notamment pour la pénitentiaire".

En 2015, le gouvernement s'attendait-il à une guerre en plein Paris? "Oui bien sûr, c'était possible, nous faisions tout pour l'anticiper". "Nous savions, et nous savons toujours, que nous pouvions faire face à ce type d'attaque, de tuerie. Ca me coûte de le dire, mais c'est ce devoir de vérité que nous devons aux Français".

L'ancien Premier ministre a confié se rappeler du "regard de frayeur, de terreur" des victimes sortant du Bataclan, disant "l'immense peine et en même temps la très grande préoccupation" des responsables présents. "Tout le monde comprenait que (...) le terrorisme s’attaquait à tout le monde, visait un mode de vie, nos valeurs".

"Pour ce qui me concerne, ça m’a marqué, ça me marquera à tout jamais", a dit l'ancien Premier ministre qui participera à l'hommage aux victimes lundi matin, au côté d'Emmanuel Macron et de François Hollande.

"Le temps passe, mais rien ne doit effacer les émotions de ces moment-là", a-t-il affirmé. "C’est aussi le meilleur moyen de rester mobilisés face au terrorisme".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/09/2018

Spineway a procédé ce jour au remboursement de 50% des 44 ORNANE restant en la possession du fonds d'investissement YA II PN

Publié le 19/09/2018

Les produits opérationnels de Transgene se sont élevés à 3,6 ME au 30 juin 2018 contre 3,9 ME un an plus tôt...

Publié le 19/09/2018

Le résultat net bondit de 46%

Publié le 19/09/2018

Du 25 septembre au 4 octobre, les actionnaires pourront choisir un paiement de cet acompte sur dividende en actions nouvelles