5 526.51 PTS
-
5 533.5
+0.75 %
SBF 120 PTS
4 420.31
-
DAX PTS
13 434.45
+1.15 %
Dowjones PTS
26 071.72
+0.21 %
6 834.33
+0.34 %
Nikkei PTS
23 785.58
-0.09 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Valls approuve la proposition de Juppé sur les européennes

| AFP | 209 | Aucun vote sur cette news
Manuel Valls à Paris le 5 mai 2017
Manuel Valls à Paris le 5 mai 2017 ( PHILIPPE LOPEZ / AFP/Archives )

L'ancien Premier ministre Manuel Valls a approuvé lundi l'idée d'Alain Juppé de former un "grand mouvement central" en vue des européennes de 2019, jugeant que ce serait "absurde" que les pro-européens ne se rassemblent pas pour ces élections.

"Cette élection doit en effet -ce serait absurde que ce ne soit pas le cas- rassembler tous les pro-européens", a affirmé M. Valls sur Cnews.

"Je n'oublie pas qu'au premier tour de l'élection présidentielle (...) les antieuropéens (...) ont fait pratiquement 50% des voix, si vous additionnez de manière un peu artificielle (Marine) Le Pen, (Nicolas) Dupont-Aignan, Jean-Luc Mélenchon", a souligné le député apparenté LREM.

"Il y a des clivages nouveaux dans notre vie politique, qui dépassent parfois le clivage droite-gauche, pas toujours (...) il y a en effet ce clivage entre ceux qui veulent construire l'Europe et ceux qui veulent la défaire. Il serait tout de même paradoxal que ceux qui veulent construire l'Europe ne puissent pas se retrouver d'une manière ou d'une autre ensemble", a-t-il ajouté.

M. Valls a souligné que ces élections seraient "importantes pour l'avenir de l'Union, qui est en crise avec le Brexit, avec la menace terroriste, le défi des réfugiés, l'égoïsme d'un certain nombre de gouvernements, la crise catalane. Donc il faut y penser d'ores et déjà".

"L'Europe doit connaître un deuxième souffle, une nouvelle étape, une dynamique notamment à travers les initiatives qui devront être prises par la France et l'Allemagne, et le discours il y a quelques semaines d'Emmanuel Macron (à la Sorbonne, NDLR) indiquait (...) le chemin", a-t-il jugé.

M. Juppé a tendu vendredi la main à Emmanuel Macron pour les élections européennes, en prônant un "grand mouvement central" avec le chef de l'Etat, avant de préciser lundi qu'il n'avait "jamais parlé de la constitution de listes" communes avec LREM à ces élections.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/01/2018

Après PSA Groupe, la Société Générale entend utiliser le nouveau dispositif pour réduire ses effectifs.

Publié le 19/01/2018

          CE COMMUNIQUÉ NE PEUT PAS ÊTRE PUBLIÉ, DISTRIBUÉ OU DIFFUSÉ, DIRECTEMENT OU INDIRECTEMENT, AUX ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE, EN AUSTRALIE, AU…

Publié le 19/01/2018

Luxembourg, 19 janvier 2018 - Aperam annonce aujourd'hui son calendrier financier pour 2018.   Calendrier de résultats*: 30 janvier 2018: résultats du 4ème trimestre 2017 et de…

Publié le 19/01/2018

Airbus serait en négociations avec British Airways pour une possible commande de très gros porteurs A380, selon l'agence 'Bloomberg'.

Publié le 19/01/2018

  Information relative au nombre d'actions et de droits de vote prévues par l'article 223-16 du règlement général de l'Autorité des marchés…

CONTENUS SPONSORISÉS