En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 447.44 PTS
-
5 443.00
-
SBF 120 PTS
4 358.59
-
DAX PTS
12 765.94
+0.82 %
Dowjones PTS
25 199.29
+0.32 %
7 390.13
-0.19 %
Nikkei PTS
22 826.19
+0.14 %

Vallaud-Belkacem annonce qu'elle ne briguera pas la tête du PS

| AFP | 529 | 1 par 2 internautes
L'ancienne ministre de l'Education Najat Vallaud-Belkacem, le 6 décembre 2016, lors d'une conférence de presse à Paris
L'ancienne ministre de l'Education Najat Vallaud-Belkacem, le 6 décembre 2016, lors d'une conférence de presse à Paris ( CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP )

Najat Vallaud-Belkacem, que nombre de ses camarades poussaient à prendre la succession de l'ex Premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis, ne briguera pas la tête du parti lors de son congrès en avril, affirme-t-elle dans une interview à L'Obs à paraître jeudi.

"Je sais que cela peut paraître étrange de ne pas céder à l'amicale pression de ses amis, que les standards de la politique nous ont plutôt habitués au contraire, mais je veux vraiment réfléchir, travailler et comprendre d'autres mondes que le seul monde politique", explique l'ancienne ministre de l’Éducation.

"Je n'ai d'ailleurs jamais voulu d'une vie réduite à la politique. Je sais qu'il y a d'autres façons de se rendre utile", poursuit-elle.

L'ancienne ministre socialiste, sèchement battue lors des législatives de juin, annonce qu'une de ses activités futures sera de "diriger (une) collection d'essais chez Fayard qui sera consacrée aux batailles culturelles du progressisme".

"Najat Vallaud-Belkacem avait les qualités nécessaires pour être premier secrétaire. Mais elle n'en avait pas envie. C'est très bien qu'elle ferme cette hypothèse si elle n'en a pas envie", a commenté le patron de la fédération PS de Paris, Emmanuel Grégoire.

L'effacement de Mme Vallaud-Belkacem remet au premier plan l'hypothèse d'une candidature du président du groupe PS à l'Assemblée, Olivier Faure.

Pour un cadre du parti, "il n'y a plus que deux personnes qui peuvent rassembler le PS: (l'ancien lieutenant de François Hollande, NDLR) Stéphane Le Foll, mais il n'incarne pas assez le renouvellement. Et Olivier Faure".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/07/2018

Le RevPar (Revenu par chambre) s'établit à 262,29 euros...

Publié le 18/07/2018

L'environnement de marché demeure très porteur pour Voltalia au Brésil...

Publié le 18/07/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 18/07/2018

Le chiffre d'affaires de HighCo au 1er semestre 2018 s'élève à 89 ME...

Publié le 18/07/2018

Forbes France a décerné à Esker le prix de la Croissance...