En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 398.32 PTS
-0.35 %
5 387.50
-0.51 %
SBF 120 PTS
4 320.54
-0.34 %
DAX PTS
12 561.42
-0.98 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
-0.03 %
1.172
+0.64 %

Une trentaine de députés enjoignent le groupe Bigard à révéler ses comptes

| AFP | 419 | Aucun vote sur cette news
Logo du groupe Bigard, le 21 septembre 2015, à l'entrée de l'usine de Quimperlé (Finistère)
Logo du groupe Bigard, le 21 septembre 2015, à l'entrée de l'usine de Quimperlé (Finistère) ( FRED TANNEAU / AFP/Archives )

Une trentaine de députés, emmenés par le MoDem Richard Ramos et l'Insoumis François Ruffin, exhortent le groupe Bigard à publier ses comptes, dans une lettre dont l'envoi, depuis la Poste de l'Assemblée, a été mis en scène dans une vidéo diffusée jeudi.

Maxence Bigard, fils du PDG du numéro un français de la viande Jean-Paul Bigard, a provoqué un tollé mi-septembre lors d'une audition en commission des Affaires économiques à l'Assemblée nationale en refusant de répondre aux questions des députés, notamment sur la non-publication des comptes de son entreprise.

"On est dans +le Parrain+ ou on est dans une commission d'audition à l'Assemblée nationale?", s'était exaspéré François Ruffin, élu LFI de la Somme.

La publication des comptes est obligatoire en vertu du code du commerce, sous peine de sanctions, rappellent les députés signataires dans ce courrier daté du 27 septembre.

"Il est venu devant la représentation nationale nous dire +j'en ai rien à faire, je ne publie pas mes comptes, on ne peut pas savoir la marge que je fais+. Et on continue à ce que des agriculteurs gagnent moins de 350 euros par mois", a déploré Richard Ramos, député du Loiret, dans une vidéo avec François Ruffin, postée sur le fil Twitter de l'Insoumis.

"Nous vous demandons de bien vouloir vous conformer à vos obligations légales et cesser de mépriser les député-e-s, représentant-e-s de la Nation", enjoignent par écrit les élus MoDem, LFI, LREM (Jean-Baptiste Moreau, Yves Blein, etc), Constructifs (Laure de la Raudière...), PCF (Sébastien Jumel, Alain Bruneel...).

Et, en l'absence de réponse, "nous serons dans l'obligation d'activer des démarches de contraintes", avertissent-ils.

"Si vous ne publiez pas vos comptes, M. Bigard, nous ferons en sorte que vous payiez effectivement 2% chaque jour de votre chiffre d'affaires, qui est colossal et se monte en milliards. On vous fera payer", lance Richard Ramos dans la vidéo avec François Ruffin, évoquant "un bras de fer entre la politique (...) et l'industriel".

La loi Sapin II, adoptée fin 2016 sous le quinquennat Hollande, prévoit une pénalité financière pouvant aller jusqu’à 2% du chiffre d’affaires moyen journalier enregistré en France par jour de retard, pour toute entreprise de transformation agricole refusant de publier ses comptes.

En plus du président de la commission Roland Lescure (LREM), une copie du courrier a été adressée au ministre de l’Agriculture Stéphane Travert et à Philippe Chalmin, président de l'observatoire de la formation des prix et des marges des produits alimentaires.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

APRRLa filiale autoroutière d'Eiffage communiquera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre après la clôture de la Bourse.ICADELa foncière publiera ses résultats du premier…

Publié le 20/07/2018

A 16h00 aux Etats-UnisReventes de logements en juin.source : AOF

Publié le 20/07/2018

Luxembourg, 20 juillet 2018 - Aperam annonce avoir mené à terme son programme de rachat d'actions annoncé le 30 janvier 2018 (ci-après le "Programme"). Au total,…

Publié le 20/07/2018

A l’issue de la période d'acceptation initiale et des périodes de réouverture volontaire et obligatoire de l’offre, près de 96 % des actions de Realdolmen ont été apportées. En…

Publié le 20/07/2018

Eurazeo annonce être entrée en négociations exclusives avec PAI Partners en vue de la cession de sa participation dans Asmodee, un leader international de l’édition et de la distribution de jeux…