En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 837.25 PTS
-0.59 %
5 822.5
-0.83 %
SBF 120 PTS
4 598.60
-0.53 %
DAX PTS
13 105.61
-0.46 %
Dow Jones PTS
27 909.60
-0.38 %
8 362.74
-0.41 %
1.106
-0.01 %

Une nouvelle demande de mise en liberté de Patrick Balkany examinée le 2 décembre

| AFP | 209 | 1 par 1 internautes
Patrick Balkany quitte le palais de justice de Paris le 13 mai 2019 après le premier jour de son procès
Patrick Balkany quitte le palais de justice de Paris le 13 mai 2019 après le premier jour de son procès ( STRINGER / AFP/Archives )

La nouvelle demande de mise en liberté de Patrick Balkany, que la justice a maintenu en prison en attendant son procès en appel pour blanchiment de fraude fiscale, sera examinée lundi prochain, a-t-on appris mardi de source judiciaire.

La demande du maire LR de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), détenu à la prison de la Santé, sera examinée à 13H30 par la cour d'appel de Paris.

Cette audience se tiendra en présence du nouvel avocat de l'élu, Romain Dieudonné, Patrick Balkany s'étant séparé cette semaine de ses conseils Eric Dupond-Moretti et Antoine Vey.

La décision devrait être mise en délibéré.

Mi-novembre, la cour d'appel avait rejeté une première demande de mise en liberté de Patrick Balkany, liée à sa condamnation à cinq ans de prison pour blanchiment aggravé avec incarcération immédiate le 18 octobre, notamment au motif d'éviter une "concertation entre les mis en cause" dans cette affaire, impliquant des proches de l'édile et un milliardaire saoudien.

Patrick Balkany, 71 ans, est incarcéré depuis le 13 septembre, date de sa première condamnation, à quatre ans de prison, pour fraude fiscale.

Son épouse et première adjointe Isabelle a été également condamnée dans ces affaires, à trois ans de prison pour fraude puis à quatre ans pour blanchiment, mais sans mandat de dépôt eu égard à sa santé fragile.

Les Balkany ont immédiatement fait appel: ils seront rejugés du 11 au 18 décembre pour fraude fiscale et du 3 au 19 février 2020 pour blanchiment.

Dans le volet fraude fiscale, le maire de Levallois s'est vu accorder une première demande de mise en liberté, assortie de lourdes obligations dont le paiement d'une caution de 500.000 euros, qu'il peine à réunir.

L'audience du 2 décembre devrait aussi permettre d'examiner un recours de Patrick Balkany qui demande une "modification du contrôle judiciaire" qui lui a été accordé. L'élu souhaite voir abaisser le montant de la caution ou avoir la possibilité de la régler en plusieurs fois.

Alors que le tribunal a ordonné la saisie de biens et avoirs du couple, notamment leur moulin à Giverny (Eure), Patrick Balkany s'est plaint à plusieurs reprises de n'avoir "plus un rond" et son épouse a expliqué qu'il n'avait plus les moyens de payer les conseils de Me Dupond-Moretti.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 09/12/2019

Les sociétés d'investissement de Jean-Charles Naouri, qui coiffent le groupe de distribution Casino, ont annoncé lundi avoir finalisé leurs projets de plans de sauvegarde.

Publié le 09/12/2019

Le groupe Avenir Telecom a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 15,2 millions d'euros au 1er semestre 2019-2020, quasiment stable par rapport à...

Publié le 09/12/2019

La cession de l'activité banque de détail de HSBC en France serait devenue une priorité, selon des sources syndicales citées lundi par 'Les Echos".

Publié le 09/12/2019

Prochaines rendez-vous à San Francisco...

Publié le 09/12/2019

Visiativ présentera le 8 janvier 2020 son 3e plan stratégique, baptisé Catalyst 2023, après avoir achevé avec succès ses deux précédents plans stratégiques avec un an d'avance...