En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 398.32 PTS
-
5 387.50
-0.51 %
SBF 120 PTS
4 320.54
-
DAX PTS
12 561.42
-0.98 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
-0.03 %
1.174
+0.20 %

Un sondage confirme un léger regain de popularité de Macron et Philippe

| AFP | 395 | Aucun vote sur cette news
Le président Emmanuel Macron, le 4 octobre 2017 à Egletons
Le président Emmanuel Macron, le 4 octobre 2017 à Egletons ( ludovic MARIN / POOL/AFP )

La popularité du président de la République et du Premier ministre a connu un léger regain en septembre après deux baisses mensuelles consécutives, notamment chez les sympathisants centristes, selon un sondage YouGov France pour Le HuffPost et CNEWS publié jeudi.

Emmanuel Macron recueille désormais 32% d'opinions favorables, contre 30% début septembre.

Ce sont surtout les sympathisants du centre (90%, +15 points en un mois) qui permettent au chef de l'État d'inverser sa courbe de popularité, alors qu'il perd 13 points chez les sympathisants Les Républicains (32% d'opinions favorables) et 3 points chez les sympathisants PS-EELV, qui demeurent toutefois 36% à émettre une opinion favorable.

Le Premier ministre Édouard Philippe recueille pour sa part 34% d'opinions favorables (+2).

Crédité de 84% d'opinions favorables chez les centristes, Édouard Philippe séduit également 47% des sympathisants LR (+1 sur un mois) et 15% des sympathisants d'extrême droite (+7 sur un mois).

Le Premier ministre Edouard Philippe à l'Assemblée nationale, le 4 octobre 2017 à Paris
Le Premier ministre Edouard Philippe à l'Assemblée nationale, le 4 octobre 2017 à Paris ( Eric FEFERBERG / AFP )

Sa popularité a en revanche accusé une sévère chute dans l'électorat de gauche depuis début septembre: -12 points auprès des sympathisants PS et EELV (31% d'opinions favorables) et -3 auprès des sympathisants d'extrême gauche (10% d'opinions favorables), alors que la rentrée a été marquée à la fois par la signature des ordonnances sur la loi travail et plusieurs mobilisations syndicales.

La popularité du gouvernement est par ailleurs stable (29% d'opinions favorables) depuis le mois dernier, mais avec de fortes variations selon la sensibilité politique des Français interrogés: 90% des sympathisants du centre (+14) expriment une bonne opinion, contre 32% des électeurs Les Républicains (-8) et 30% des sympathisants socialistes (-11).

Par ailleurs, interrogés sur la politique menée par le gouvernement en matière d'environnement, 7 Français sur 10 déclarent être pour l'interdiction du glyphosate pour tous les usages, y compris agricoles.

Si l'action du ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, recueille 40% d'opinions favorables chez les sondés - et notamment chez deux tiers des sympathisants EELV -, la moitié des Français estime que le ministre est "une caution écologique pour le gouvernement" et qu'il "n'est pas en mesure d'imposer ses vues auprès du président de la République".

Il demeure la personnalité politique recueillant le plus d'opinions positives: 30% (+3 sur un mois).

Sondage réalisé en ligne les 27 et 28 septembre auprès d'un échantillon représentatif de 1.002 personnes, selon la méthode des quotas.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

L'ANR triple net EPRA ressort à 54,9 E/action au terme du semestre...

Publié le 20/07/2018

    Compte-rendu de l'Assemblée Générale annuelle du 20 juillet 2018   L'assemblée générale mixte (ordinaire et extraordinaire) des actionnaires de la société BIGBEN…

Publié le 20/07/2018

Luxembourg, 20 juillet 2018 - Aperam annonce avoir mené à terme son programme de rachat d'actions annoncé le 30 janvier 2018 (ci-après le "Programme"). Au total,…

Publié le 20/07/2018

APRRLa filiale autoroutière d'Eiffage communiquera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre après la clôture de la Bourse.ICADELa foncière publiera ses résultats du premier…

Publié le 20/07/2018

A l’issue de la période d'acceptation initiale et des périodes de réouverture volontaire et obligatoire de l’offre, près de 96 % des actions de Realdolmen ont été apportées. En…