En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 580.38 PTS
+0.31 %
5 528.00
+0.48 %
SBF 120 PTS
4 415.60
+0.30 %
DAX PTS
12 222.39
+0.57 %
Dowjones PTS
26 527.87
-0.12 %
7 698.90
+0.12 %
1.126
+0.14 %

Ukraine : Zelensky, un "clown" novice en politique

| AFP | 204 | Aucun vote sur cette news
L'acteur comique ukrainien Volodymyr Zelensky, en bonne position pour accéder à la présidence en Ukraine, le 31 mars dans son QG électoral à Kiev
L'acteur comique ukrainien Volodymyr Zelensky, en bonne position pour accéder à la présidence en Ukraine, le 31 mars dans son QG électoral à Kiev ( Genya SAVILOV / AFP )

A la télévision, il a déjà été élu dans une fiction président de l'Ukraine. Volodymyr Zelensky, qui n'hésite pas à se qualifier lui-même de "clown" et n'a aucune expérience politique, apparaît désormais en position de le devenir dans la vie réelle.

Annoncée en plein réveillon du 31 décembre, sa candidature ressemblait à une blague, mais, trois mois plus tard, les résultats, même publiés un Premier avril, sont très sérieux.

Provoquant la surprise de nombreux Ukrainiens face à un succès au-delà de toutes les attentes, M. Zelensky a écrasé ses rivaux avec plus de 30% des suffrages au premier tour de la présidentielle, presque le double du sortant Petro Porochenko qu'il affrontera le 21 avril.

A 41 ans, le comédien, surtout connu pour ses rôles dans des émissions humoristiques et des films grand public, n'a fait aucune campagne traditionnelle, préférant se produire sur scène avec sa troupe de stand-up et s'exprimant davantage sur les réseaux sociaux qu'à la télévision et dans les journaux.

"J'ai voté pour Zelensky afin qu'il casse ce système", a expliqué à l'AFP Iaroslava, une scientifique de 38 ans.

Tendance mondiale, le rejet des élites est particulièrement marqué en Ukraine, où la population est éprouvée par des scandales de corruption incessants, une guerre contre les séparatistes prorusses ayant fait près de 13.000 morts en cinq ans et de lourdes difficultés économiques.

Quête d'une "baguette magique"

Pour l'éditorialiste Vitali Portnikov, les Ukrainiens "ne votent pas pour un manager, pas plus que pour un leader politique, mais pour un magicien" censé guérir les maux de cette ex-république soviétique par un coup de "baguette magique".

L'acteur, qui promet aux Ukrainiens une "nouvelle vie sans corruption", est originaire de la ville industrielle de Kryvy Rig (centre de l'Ukraine), M. Zelensky, père de deux enfants, est diplômé en droit, mais c'est sur scène qu'il a fait carrière.

Directeur artistique du studio "Kvartal 95", il est, selon des médias, le cofondateur d'un conglomérat d'entreprises spécialisées dans le divertissement, connu en Ukraine ainsi qu'en Russie pour des shows et des séries télévisées.

Il incarne ainsi dans la série "Serviteur du peuple" un professeur d'histoire devenu président à la suite d'une vidéo virale dans laquelle il critique la corruption.

Pour le politologue Mykola Davidiouk, le comédien voit sa course à la présidence comme "une expérience intéressante, quelque chose qu'il n'a jamais fait".

"Je n'exclus pas qu'il brûle d'envie de devenir président, mais, inconsciemment, il est probable qu'il joue le rôle qu'il a joué à l'écran", explique l'expert à l'AFP. "Une partie de la population le croit et est prête à voter pour lui".

L'acteur a été accusé, y compris par le chef de l'Etat sortant, d'être une "marionnette" du sulfureux oligarque ukrainien Igor Kolomoïski, à couteaux tirés avec la présidence et dont la chaîne de télévision 1+1 couvre de manière largement positive la campagne du comédien. Volodymyr Zelensky rejette ces allégations.

Ses détracteurs mettent surtout en exergue le flou de son programme, établi par un vote sur les réseaux sociaux.

"Je n'ai pas d'expérience", mais "j'ai suffisamment de force et d'énergie", avait déclaré M. Zelensky début mars dans un entretien avec l'AFP, assurant "apprendre"

Il s'est entouré de réformateurs et a assuré vouloir maintenir le cap pro-occidental de son pays tout en menant des négociations avec la Russie, impliquant les Etats-Unis et le Royaume-Uni, pour régler le conflit dans l'est.

Des compensations de la Russie

Après plusieurs rencontres politiques jugées désastreuses par leurs participants au début de sa campagne, M. Zelensky s'est montré récemment plus convaincant face à certains bailleurs de fonds occidentaux de Kiev en décrivant les grandes lignes de sa future politique économique, d'après une source proche de ces discussions.

Il a durci le ton sur la Russie, disant vouloir demander au Kremlin des compensations pour l'annexion en mars 2014 par Moscou de la péninsule de Crimée et le sanglant conflit dans l'est avec les séparatistes prorusses soutenus militairement par la Russie, selon Kiev et les Occidentaux.

Après l'annexion de la Crimée et peu avant le début de la guerre dans l'est, M. Zelensky se montrait plus conciliant se disant prêt à se mettre "à genoux" pour éviter un "conflit militaire" entre les deux "peuples frères".

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/04/2019

Communiqué de Presse Amundi - Déclaration de transactions sur actions propres Période du 15 au 18 avril 2019       Paris, le 19 avril 2019       Conformément à la…

Publié le 19/04/2019

Crédit Agricole Assurances annonce aujourd'hui la publication de son rapport sur la solvabilité et la situation financière. Depuis l'entrée en vigueur de Solvabilité 2 au…

Publié le 19/04/2019

Les six plus grandes banques américaines ont affiché des bénéfices supérieurs aux attentes des analystes pour le premier trimestre. En revanche les revenus sont ressortis inférieurs au consensus…

Publié le 18/04/2019

Le dividende sera détaché de l'action le 14 mai...

Publié le 18/04/2019

Groupe ADP vient d'inaugurer, le bâtiment de jonction de l'aéroport Paris-Orly, ORLY 3, en présence du Premier ministre Edouard Philippe, de la...