5 104.77 PTS
-0.82 %
5 098.00
-0.90 %
SBF 120 PTS
4 078.70
-0.91 %
DAX PTS
12 155.45
-0.39 %
Dowjones PTS
21 713.32
-0.17 %
5 793.27
-0.05 %
Nikkei PTS
19 470.41
-1.18 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Très haut débit: le gouvernement prêt à contribuer financièrement

| AFP | 164 | Aucun vote sur cette news
Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, (d) et Julien Denormandie, secrétaire d’État auprès du ministre de la Cohésion des Territoires, à l'Elysée à Paris le 22 juin 2017
Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, (d) et Julien Denormandie, secrétaire d’État auprès du ministre de la Cohésion des Territoires, à l'Elysée à Paris le 22 juin 2017 ( Thomas SAMSON / AFP )

Le gouvernement est prêt à contribuer financièrement à l'extension du très haut débit à l'ensemble du territoire d'ici 2020, s'il se révèle nécessaire de compléter l'apport des opérateurs, a assuré mardi Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires.

"Nous avons mis les opérateurs déjà en face de leurs responsabilités, ils vont nous faire des propositions", a déclaré M. Mézard, interrogé sur LCI. "En fonction de l'ensemble de ces propositions, dans le cadre du grand plan d'investissement, l'Etat mettra les moyens nécessaires pour boucler le dossier (...) pour 2020".

Le président Emmanuel Macron a promis lundi, devant la Conférence nationale des territoires réunie au Sénat, une couverture de la France entière "en haut et très haut débit" d'ici "à la fin de l'année 2020", soit avec deux ans d'avance sur le plan de la précédente majorité.

Afin d'assurer l'accélération de ce calendrier, le chef d'Etat a jugé nécessaire de prendre d'ici la fin de l'année des mesures "d'incitation et de contraintes" envers les opérateurs.

Mais, signe que l'Etat escompte aussi prendre sa part, M. Mezard a inscrit mardi ce projet dans le cadre du plan d'investissement de 50 milliards d'euros promis par M. Macron lors de sa campagne et confirmé au début du mois par le Premier ministre, Edouard Philippe.

Sur le plan pratique, M. Mézard a jugé que l'extension du très haut débit devrait articuler "l'installation de la fibre optique, aussi l'utilisation de moyens satellitaires, l'utilisation du mobile, du 4G", reconnaissant qu'il était illusoire d'envisager un accès de tous les foyers à la fibre.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS*

en Chèques-Cadeaux !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 août 2017

CODE OFFRE : ETE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, joignez le coupon ou saisissiez le code offre : ETE17 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 18/07/2017

Le ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard (à droite), accompagné de son secrétaire d'Etat Julien Denormandie, à l'Elysée le 22 juin 2017 ( Thomas SAMSON / AFP/Archives )Le…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/08/2017

Foot Locker plonge de 25% désormais à Wall Street, après des comptes trimestriels très décevants...

Publié le 18/08/2017

Palier de croissance

Publié le 18/08/2017

Embellie escomptée

CONTENUS SPONSORISÉS