En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 069.35 PTS
-
6 082.50
+0.22 %
SBF 120 PTS
4 799.31
+0. %
DAX PTS
13 744.21
-
Dow Jones PTS
29 398.08
-0.09 %
9 623.58
+0. %
1.084
+0.07 %

Transports, végétalisation de Paris: Anne Hidalgo ne veut pas "lâcher le morceau"

| AFP | 175 | 1 par 2 internautes
Anne Hidalgo, candidate à sa succession à la mairie de Paris en mars, lors d'un entretien le 11 février 2020 à Paris
Anne Hidalgo, candidate à sa succession à la mairie de Paris en mars, lors d'un entretien le 11 février 2020 à Paris ( BERTRAND GUAY / AFP )

Anne Hidalgo, candidate à sa succession à la mairie de Paris en mars, explique à l'AFP pourquoi elle ne "veut pas lâcher le morceau" sur les transports et sur "la transformation" d'une capitale qu'elle veut toujours plus verte.

Q: Quel Paris proposez-vous dans 5, 10 ou 15 ans ?

R: "C'est pour moi une ville dans laquelle on passe vraiment du minéral au végétal. On a commencé avec l'agriculture urbaine, avec plus de parcs, de jardins, de terrasses végétalisées, de murs végétalisés, avec la reconquête des voies sur berges, avec de nouvelles places. Il faut que notre ville s'adapte. Il y a eu une canicule l'été dernier et on a connu 43 degrés à Paris, et on voit bien que la ville n'est pas vivable si elle reste aussi minérale, si on ne retire pas du bitume, si on ne va pas sur de la pleine terre, si on ne plante pas. Donc la ville sera une ville beaucoup plus végétale, plus respirable, plus apaisée aussi, avec moins de voitures."

Q: Au-delà de la bataille contre la voiture, comment comptez-vous lutter demain contre les pollutions atmosphérique et sonore ?

R: "Vous faites baisser le niveau des voitures, ce qu'on a réussi à faire parce qu'on est vraiment sur une baisse de circulation très importante, avec une baisse simultanée de la pollution atmosphérique mais aussi de la pollution sonore. On va continuer à diminuer la place de la voiture.

L'idée n'est pas d'interdire toutes les voitures, ou d'empêcher les voitures. Mais il y a d'autres façons de vivre sa mobilité et c'est mieux d'utiliser les transports en commun, le vélo, la marche à pied".

Anne Hidalgo, candidate à sa succession à la mairie de Paris en mars, pose le 11 février 2020 à Paris
Anne Hidalgo, candidate à sa succession à la mairie de Paris en mars, pose le 11 février 2020 à Paris ( BERTRAND GUAY / AFP )

Q: Quid de la pollution visuelle ?

R: "C'est vrai qu'il y a encore de la publicité à Paris et des panneaux publicitaires, même si on a réduit considérablement le volume et que 50% de l'affichage de chacun de ces panneaux est dédié à de l'information pour les citoyens. Si je pouvais me passer de publicité, je le ferais volontiers mais je n'ai pas encore trouvé la solution magique pour effacer 40 millions d'euros de recettes du budget de la ville, à un moment où on a été très ponctionné par l'État. Ceux qui nous expliquent qu'ils peuvent faire la gratuité des transports, sans pour autant faire rentrer des recettes dans le budget de la ville, risquent de nous entraîner sur un terrain qui ne s'appelle pas le monde réel."

Q: En 2014, vous promettiez un Pass Navigo unique pour tous les modes de transport, des lignes 1 et 14 du métro qui circulent toute la nuit les vendredis et samedis... Pourquoi ne l'avez-vous pas fait ?

R: "Malheureusement la compétence transport n'est pas une compétence de la maire de Paris. (...) La région Île-de-France et sa présidente (Valérie Pécresse, Libres!, ndlr) n'a pas souhaité nous suivre. C'est ma grande frustration. Je prends ma part là-dedans aussi. Je n'ai pas réussi là-dessus, donc je le remets dans mon programme, parce que je ne lâche pas le morceau. Certaines lignes qui peuvent être automatisées facilement, il faut le faire".

Q: Hausse des cambriolages, des vols à la tire, des agressions... Les chiffres de la délinquance ne sont pas bons. Le Parlement n'a pas autorisé la création d'une police municipale à Paris. Que comptez-vous faire ?

R: "Le contexte municipal s'est invité dans ce débat. Je ne doute pas qu'après les élections municipales, il y aura une police municipale en bonne et due forme à Paris. Il faut arriver grosso modo à 5.000 agents."

Q: Pourquoi les Parisiennes et les Parisiens devraient-ils vous choisir ?

R: "Je pense avoir acquis dans ce mandat - qui n'était pas simple avec beaucoup d'épreuves extérieures - une expérience. J'ai fait preuve de ma détermination, y compris dans des moments de très, très grosse tempête. Je pense qu'on ne s'improvise pas maire de Paris, qu'il faut avoir une solidité et puis il faut avoir vraiment beaucoup de respect et beaucoup, beaucoup d'amour pour les Parisiennes et les Parisiens, et je pense que je suis cette personne. Par période de tempête, il vaut mieux prendre des capitaines de navire qui savent piloter."

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 29 février 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/02/2020

Les Etats-Unis ont annoncé vendredi leur intention de relever les taxes douanières imposées aux avions importés d'Europe. Ce relèvement de 10 à 15%, devrait intervenir à partir du mercredi 18…

Publié le 17/02/2020

Selon plusieurs articles de presse, Alstom pourrait mettre près de sept milliards de dollars sur la table pour s'offrir le groupe canadien...

Publié le 17/02/2020

Grupo Carrefour Brasil a conclu un accord avec Makro Atacadista SA pour l'acquisition de 30 magasins Cash & Carry au Brésil. Carrefour accélère ainsi l'expansion de son format porteur Atacadão. La…

Publié le 17/02/2020

Alstom confirme que des discussions sont en cours concernant une potentielle acquisition de Bombardier Transport par Alstom. Aucune décision finale n’a été prise, a précisé le groupe industriel…

Publié le 17/02/2020

Washington va-t-il empêcher la livraison de moteurs CFM LEAP-1C à Pékin, pour ce qui constituerait une nouvelle étape dans la course que se livrent...