En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 344.93 PTS
-0.08 %
5 350.5
+0.08 %
SBF 120 PTS
4 288.07
-0.06 %
DAX PTS
12 210.55
-0.22 %
Dowjones PTS
25 669.32
+0.43 %
7 377.54
+0.04 %
1.144
+0.00 %

Tapie: Macron a "remis le mot ambition à la mode" mais gare à "l'entêtement"

| AFP | 353 | Aucun vote sur cette news
Bernard Tapie lors d'une conférence de presse pour le lancement de la web de
Bernard Tapie lors d'une conférence de presse pour le lancement de la web de "La Provence", à Marseille le 12 mars 2014 ( FRANCK PENNANT / AFP/Archives )

L'ex-homme d'affaires et ancien ministre Bernard Tapie a salué mercredi l'action d'Emmanuel Macron qui, en un an, a "remis le mot ambition à la mode" en France, tout en le mettant en garde contre le "piège mortel" de "l'entêtement".

"Emmanuel Macron, je ne l'ai jamais rencontré mais il a dit qu'il était un enfant de mai 93 (victoire de l'Olympique de Marseille en finale de Ligue des champions de football, ndlr). C’est flatteur, car c’est quand même un homme exceptionnel !", a déclaré l'ancien patron de l'OM dans un entretien à l'AFP.

Quel regard pose-t-il sur le chef de l’État, un an après son arrivée à l'Elysée ? "Sur le plan humain, il est tellement différent des autres, il aime les gens, il est empathique, il a envie de transmettre l'ambition qu’il a pour le pays. Sur le plan politique, je n’en sais rien encore", répond M. Tapie.

"Par son comportement, il a remis le mot ambition à la mode en France. Depuis la fin des années Mitterrand, on avait l’impression que ce mot-là était devenu un gros mot. Et j'insiste parce qu'il a réussi, ce qui était très difficile à faire, à faire comprendre que l’ambition n'était pas liée au fric", selon l'ancien ministre de François Mitterrand.

"L’ambition, c’est un qualificatif qui peut être donné à un chercheur, un poète, un écrivain, un prof...", souligne Bernard Tapie.

"Ensuite -est-ce que ça tiendra ?- Macron sait décomplexer. Il a décomplexé tous ceux qui l’étaient encore et qui voulaient ne pas l’être", ajoute-t-il.

"Politiquement, ce sera extraordinaire" s’il parvient à "transformer le pays et si la France va mieux" mais, prévient-il, "il y a un piège qui est malheureusement un piège mortel".

"Pour rénover le pays, qui est un pays ingouvernable, il faut aller très vite, donc il faut le faire quand on est dans la grâce. Mais quand on va vite, c’est humain, on peut faire des erreurs. Avoir de l’autorité et démontrer qu’on en a, ce n’est pas forcément s’entêter quand on s’est trompé et dire +j’irai jusqu’au bout quoi qu’il arrive+. C'est très dangereux", analyse M. Tapie.

"Car contrairement à l’Assemblée nationale -quand on n'en est pas content, on peut la dissoudre-, le peuple, tu peux pas le dissoudre !" lance-t-il.

"Donc, il faut savoir reculer pour mieux sauter, éventuellement. Car reculer, ce n’est pas abandonner ses objectifs. Mitterrand par exemple n’a jamais abandonné les projets qu’il avait, mais de temps en temps", il temporisait, ajoute Bernard Tapie qui, "à son petit niveau" fera "tout pour qu'Emmanuel Macron réussisse".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 18/08/2018

L'entrée de la mine de cuivre d'Escondida, le 16 février 2017 à Antofagasta, au Chili ( Martin BERNETTI / AFP/Archives )Les employés de la mine de cuivre chilienne d'Escondida ont signé…

Publié le 17/08/2018

Les joueurs de Reims vainqueurs de Lyon en ouverture de la 2e journée de L1 le 17 août 2018 ( FRANCOIS NASCIMBENI / AFP )L'Olympique Lyonnais, 3e de la dernière saison et qualifié pour la…

Publié le 17/08/2018

Emmanuel Macron à Bormes-les-Mimosas (Var) le 17 août 2018 ( Yann COATSALIOU / AFP )Emmanuel Macron a souligné "l'extrême précarité de la liberté et du bonheur d'être ensemble" vendredi…

Publié le 17/08/2018

Un mémorial à la mémoire d'Aretha Franklin devant la New Bethel Baptist Church de Detroit devenu lieu de recueillement après le décès de la Reine de la Soul, le 16 août 2018 ( JEFF…

Publié le 17/08/2018

La rémunération de Benjamin Smith, nommé directeur général du groupe Air France-KLM, pourra atteindre un montant maximum de 4,25 millions d'euros par an ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )La…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/08/2018

Sur la semaine, le marché parisien abandonne 1,3%

Publié le 17/08/2018

A 08h00 en Allemagne
Indice des prix à la production de juillet.
source : AOF

Publié le 17/08/2018

Pendant ce temps, la SEC poursuivrait ses investigations

Publié le 17/08/2018

Communiqué de presse                                 Tours-en-Savoie, le 17 août 2018   Transfert du contrat de liquidité TIVOLY   TIVOLY…

Publié le 17/08/2018

Fox21 acquiert les droits d'adaptation du jeu vidéo à succès Vampyr, développé et coproduit par Dontnod Entertainment et édité par Focus Home Interactive, pour la production d'une série…