En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 305.22 PTS
-1.82 %
5 298.50
-1.93 %
SBF 120 PTS
4 258.26
-1.66 %
DAX PTS
12 163.01
-1.58 %
Dowjones PTS
25 041.04
-1.02 %
7 326.15
-1.63 %
1.135
+0.03 %

Syrie: Le Drian n'envisage pas d'avancées à Sotchi après l'échec de Vienne

| AFP | 276 | Aucun vote sur cette news
Le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian quitte l'Elysée après un conseil des ministres, le 24 janvier 2018
Le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian quitte l'Elysée après un conseil des ministres, le 24 janvier 2018 ( LUDOVIC MARIN / AFP/Archives )

La réunion de paix sur la Syrie prévue en Russie à Sotchi mardi ne permettra pas d'avancer après l'échec des négociations de Vienne samedi, a estimé lundi à Tokyo le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian.

A Paris, le ministère a par ailleurs indiqué que la France ne participerait pas à cette réunion. "La France ne participera pas aux travaux qui y seront menés", a annoncé un porte-parole du Quai d'Orsay dans un point de presse électronique.

"S'il y a eu un échec à Vienne c'est parce que le régime n'était pas dans la négociation: il était dans la figuration", a déclaré à Tokyo M. Le Drian.

"Je pense que Sotchi ne (permettra) pas non plus cette avancée puisque d'abord une partie essentielle ne (sera) pas là en raison précisément du refus de négocier du régime à Vienne", a expliqué au cours d'un point de presse M. Le Drian, dans une allusion à l'opposition syrienne.

La Russie, pays parrain de cette réunion avec l'Iran et la Turquie, a annoncé avoir invité plus de 1.600 personnes mais seules environ 350 d'entre elles sont attendues dans la station balnéaire au bord de la mer Noire.

L'opposition au régime de Bachar al-Assad avait annoncé samedi qu'elle allait boycotter le congrès sur la Syrie organisé mardi à Sotchi, à l'issue d'un nouveau tour infructueux de pourparlers avec le régime de Damas sous l'égide de l'ONU.

"La réalité c'est que la fin de la puissance territoriale de Daech fait renaître d'autres conflits (...) qui ne peuvent se régler que lorsqu'il y aura une solution politique", a déclaré M. Le Drian.

"La solution politique elle se fait à Genève, sous l'égide des Nations unies et toute autre tentative n'est pas bonne", a-t-il poursuivi, au dernier jour d'une visite de quatre jours au Japon.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/08/2018

                                                          INSTITUT REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DE LA REGION NORD…

Publié le 15/08/2018

WISeKey Cybersécurité enregistre une croissance de plus de 60 % par rapport à la même période l'année dernière en raison d'un nombre croissant d'entreprises…

Publié le 15/08/2018

Intel perd 1,82% à Wall Street après avoir révélé que de nouvelles failles de sécurité ont été découvertes qui pourraient toucher ses processeurs. Sous le nom de code de L1 Terminal Fault…

Publié le 15/08/2018

En outre, le FCP renforce la position sur Econocom