En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 494.17 PTS
+0.78 %
5 475.50
+0.65 %
SBF 120 PTS
4 397.14
+0.71 %
DAX PTS
12 430.88
+0.85 %
Dowjones PTS
26 743.50
+0.32 %
7 531.07
-0.50 %
1.175
+0.00 %

Syrie: l'agriculture malmenée par le climat, en plus de la guerre

| AFP | 268 | Aucun vote sur cette news
Récolte de blé dans un champ à Hazerma, à l'est de Damas, en septembre 2017
Récolte de blé dans un champ à Hazerma, à l'est de Damas, en septembre 2017 ( ABDULMONAM EASSA / AFP/Archives )

Les récoltes agricoles en Syrie sont particulièrement affectées cette année par des variations climatiques inhabituelles, qui affaiblissent l'un des seuls secteurs économiques resté résilient malgré la guerre, estime l'ONU.

Au bout de plus de sept ans de conflit, la production de céréales, qui était déjà en baisse de 40% par rapport à son niveau d'avant la guerre, aux alentours de 2,5 à 2,7 millions de tonnes par an contre 4 millions de tonnes auparavant, "va subir une nouvelle réduction" cette année, estime Dominique Burgeon, directeur des urgences et de la résilience à l'Agence des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation (FAO).

"La Syrie a connu un problème de saisonnalité, de quantité et de distribution des précipitations, et ces effets combinés conduisent à un affaiblissement global du secteur agricole alors que les zones rurales continuaient à produire malgré la guerre", a-t-il déclaré à l'AFP lors d'un entretien téléphonique en marge de la publication du rapport annuel de la FAO sur la sécurité alimentaire dans le monde.

Un rapport précis de la FAO sur l'état des récoltes en Syrie est attendu "d'ici quelques semaines" a-t-il précisé en indiquant que l'ONU s'inquiétait aussi de la sécheresse qui a affecté l'Afghanistan et l'Irak cette année.

"En Syrie, l'an dernier, la saison des pluies a commencé très tard, certains agriculteurs n'ont pas pu semer avant le mois de janvier" a-t-il détaillé. "En avril-mai, des pluies surabondantes sont tombées, et la germination des céréales, déjà maigre, a alors été plombée par le développement de champignons parasites".

"Nous sommes très préoccupés" a-t-il dit, car "le pays va connaître une réduction importante de ses récoltes par rapport au volume déjà réduit des années précédentes".

"La Syrie connaît un grave problème de fourniture de semences de qualité, d'acheminement, d'irrigation et de fonctionnement de ses marchés, et cette érosion lente la rend d'autant plus vulnérable aux phénomènes climatiques", a-t-il ajouté.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

Paris, le 21 septembre 2018                                                                    Communiqué de mise à…

Publié le 21/09/2018

Vicat a annoncé la nomination d'Hugues Chomel comme Directeur financier du groupe, en remplacement de Jean-Pierre Souchet, Directeur général adjoint, qui devient conseiller du Président Directeur…

Publié le 21/09/2018

L'Assemblée Générale de Laurent-Perrier réunie le 21 septembre 2018 a décidé de nommer Philippe-Loïc Jacob en qualité de censeur...

Publié le 21/09/2018

Gascogne a révélé ses résultats au titre de son premier semestre 2018. Ainsi, le spécialiste du papier et de l’emballage a publié un résultat net consolidé de 5 millions d’euros, un…

Publié le 21/09/2018

Amoeba vient de publier des résultats semestriels 2018 impactés par le repositionnement de la société. Ainsi, le groupe a dévoilé une perte nette de 4,497 millions d’euros sur la période,…