En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 393.74 PTS
-
5 399.0
-
SBF 120 PTS
4 326.90
-
DAX PTS
12 219.02
-
Dowjones PTS
26 405.76
+0.61 %
7 490.32
-0.05 %
1.168
+0.09 %

Suppressions de postes au ministère des Sports

| AFP | 192 | Aucun vote sur cette news
Benjamin Griveaux à l'Elysée le 5 septembre 2018
Benjamin Griveaux à l'Elysée le 5 septembre 2018 ( ludovic MARIN / AFP/Archives )

Le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux a affirmé dimanche que le chiffre de 1.600 suppressions de postes au ministère des Sports, avancé dans une lettre de cadrage de Matignon, était à ce stade "une base de discussion", qui donnera lieu à "un échange".

"C’est une base de discussion, à l’évidence, et après c'est dans la discussion qui se fera avec le Premier ministre que les choses se stabiliseront", a déclaré M. Griveaux lors de l'émission BFM Politique (BFMTV, Le Parisien), rappelant que le projet de loi de finances "complet" serait présenté "à la fin du mois".

La nouvelle ministre des Sports, Roxana Maracineanu, a promis dimanche de chercher d'autres solutions après la publication, qu'elle a jugée "très brutale", de la lettre de cadrage de Matignon qui demande de supprimer 1.600 postes dans son ministère.

"On n'est pas dans des décisions qui viennent d'en haut et que les ministres appliquent de manière uniforme, il y a un échange, il y a des positions qui peuvent bouger", a affirmé M. Griveaux.

"On a fait le choix d'avoir des ministres qui viennent de la société civile (...) Nous, on assume d’avoir des gens qui connaissent les dossiers, qui connaissent la réalité du terrain et donc je pense qu'ils prendront les meilleurs arbitrages", a-t-il poursuivi.

"Ce que j’entends de la réaction de Roxana Maracineanu, c’est que d’abord elle connaît bien le milieu du sport et on sait que sans doute le sport français a besoin d'avoir des décisions qui sont prises au plus près du terrain et peut-être un peu moins dans des administrations centrales à Paris", a encore déclaré le porte-parole du gouvernement.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/09/2018

Suresnes, le 19 septembre 2018 : Recylex S.A. (Euronext Paris : FR0000120388 - RX) prend acte du jugement rendu le 18 septembre 2018 par le Tribunal de Grande Instance de Béthune…

Publié le 19/09/2018

Noxxon Pharma, société biopharmaceutique développant principalement des traitements contre le cancer ciblant le microenvironnement tumoral, annonce...

Publié le 19/09/2018

      Aujourd'hui, lors de son « Investor Day » annuel, Ageas a dévoilé son plan stratégique triennal pour la période 2019-2021, baptisé Connect21. Ce nouveau…

Publié le 19/09/2018

Osmozis, opérateur de réseaux WiFi multi-services dédiés à l'hôtellerie de plein air en Europe, annonce le lancement d'OsmoRelax, le premier...

Publié le 19/09/2018

Horizontal Software, éditeur de logiciels de nouvelle génération, remporte plusieurs contrats pour déployer son nouveau module d'évaluation des...