En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 884.26 PTS
-
5 903.0
-
SBF 120 PTS
4 629.46
-
DAX PTS
13 221.64
+0.57 %
Dow Jones PTS
28 132.05
+0.79 %
8 466.89
+0.77 %
1.117
-0.06 %

Succession à la tête d'EELV: la motion de la direction sortante en position de force

| AFP | 420 | 1 par 2 internautes
Le porte-parole d'EELV Julien Bayou, le 17 avril 2019, à Paris
Le porte-parole d'EELV Julien Bayou, le 17 avril 2019, à Paris ( JOEL SAGET / AFP )

La motion du porte-parole d'EELV Julien Bayou, soutenue par le secrétaire national sur le départ David Cormand, a été placée largement en tête du vote des militants samedi, un avantage certain pour prendre la tête du parti lors du congrès le 30 novembre.

Dirigeants et militants écologistes sont focalisés sur les élections municipales de mars, où ils espèrent gagner plusieurs grandes et moyennes villes après leur percée aux élections européennes de juin. Mais le congrès qui s'avance oblige les uns et les autres à des débats internes.

Selon des résultats quasi définitifs publiés sur le site du parti, le texte mené par M. Bayou et l'autre porte-parole actuelle, Sandra Regol, a recueilli 41,3% des voix, reléguant à 26,5% la motion de l'ancienne députée Eva Sas, pourtant soutenue par plusieurs proches de l'homme fort d'EELV Yannick Jadot - qui ne s'est pas positionné publiquement.

En troisième position, arrive, avec 23%, la motion du secrétaire national adjoint Alain Coulombel, qui prône un dialogue immédiat et nourri avec les autres partis de gauche. Elle a été signée par le théoricien de l'effondrement Yves Cochet et l'ancien député européen Alain Lipietz.

Une quatrième motion, menée par le membre du bureau exécutif Philippe Stanisière, arrive dernière avec 8,6% des voix.

Le secrétaire national d'EELV, sur le départ, David Cormand, et l'homme fort du parti, Yannick Jadot, le 17 mai 2019 à Paris
Le secrétaire national d'EELV, sur le départ, David Cormand, et l'homme fort du parti, Yannick Jadot, le 17 mai 2019 à Paris ( STEPHANE DE SAKUTIN / AFP/Archives )

Les votes ont permis d'élire 400 délégués qui, à la manière du système des grands électeurs des élections américaines, vont à leur tour élire un bureau exécutif le 30 novembre lors du Congrès d'EELV à Saint-Denis.

Julien Bayou se satisfaisait auprès de l'AFP d'un processus "apaisé". "Cela montre qu'on est capable d'organiser un congrès sans que ça nuise à la dynamique des municipales", a déclaré Julien Bayou. "Les quatre textes ont des nuances, mais tout le monde se rejoint sur l'affirmation de l'écologie", a-t-il ajouté.

M. Bayou a confié qu'il souhaitait discuter "rapidement d'un rassemblement", en clair une synthèse, une fusion pour une motion large au congrès.

"Rien n'est joué"

S'ouvrent donc dès samedi soir, pour deux semaines, les intenses discussions - dont les écologistes sont coutumiers - pour désigner le nouveau patron du parti. Et si Julien Bayou paraît en position de force, la possibilité théorique d'une alliance entre les deux listes suivantes leur donnent une capacité de pression.

"Les résultats très équilibrés" impliquent que le rassemblement ne pourra se faire qu'à "certaines conditions", assure Eva Sas à l'AFP, sans davantage de précisions.

Alain Coulombel renchérit: "Rien n'est joué. Beaucoup se méfient à l'idée d'un Bayou secrétaire national". Selon lui, "les trois autres sensibilités sont très critiques de la direction sortante sur la gouvernance", jugée pas assez démocratique et transparente.

Le choix du secrétaire national n'est historiquement pas un long fleuve tranquille à EELV et le congrès du 30 novembre ne devrait donc pas échapper à la règle
Le choix du secrétaire national n'est historiquement pas un long fleuve tranquille à EELV et le congrès du 30 novembre ne devrait donc pas échapper à la règle ( LIONEL BONAVENTURE / AFP/Archives )

Le choix du secrétaire national n'est historiquement pas un long fleuve tranquille à EELV et ce congrès ne devrait donc pas échapper à la règle.

En revanche, la ligne stratégique semble avoir été tranchée: les deux premiers textes souhaitent, avec des nuances, affirmer la primauté de l'écologie pour les prochaines élections.

C'est une victoire pour Yannick Jadot, tête de liste aux européennes, même si David Cormand revendique aussi avoir milité pour cette option. Les militants EELV l'ont déjà mise en pratique dans la plupart des grandes villes en votant pour une liste autonome par rapport aux autres forces de gauche.

Un cadre du congrès explique: "Ce qui motive les écolos c'est les municipales, pas d'être dans une compétition de congrès".

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2019

Le règlement-livraison des OCA aura lieu le 16 décembre 2019...

Publié le 12/12/2019

Le fonds activiste Elliott apporterait ses titres Altran à l'OPA de Capgemini à 18 euros par action, selon des sources citées jeudi par 'Reuters'. Pour l'instant, l'offre reste fixée à 14 euros.

Publié le 12/12/2019

L'action Facebook a perdu 2,7% jeudi à Wall Street après un article du 'Wall Street Journal' évoquant de possibles mesures anti-trust contre le réseau social.

Publié le 12/12/2019

Succès de l'opération d'actionnariat salarié de Spie : 'Share for you 2019'...

Publié le 12/12/2019

Le management de Biophytis rencontrera, de façon individuelle, des investisseurs et présentera les évolutions de son principal candidat-médicament Sarconeos (BIO101) actuellement en phase 2b…