En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 417.07 PTS
-0.56 %
5 412.50
-0.64 %
SBF 120 PTS
4 335.14
-0.54 %
DAX PTS
12 686.29
-0.62 %
Dowjones PTS
25 111.25
-0.35 %
7 374.90
-0.21 %
1.165
+0.08 %

STX France: Retailleau souhaite que salariés et sous-traitants "rentrent au capital"

| AFP | 556 | Aucun vote sur cette news
Le président du groupe LR au Sénat Bruno Retailleau, le 3 juillet 2017 à Paris
Le président du groupe LR au Sénat Bruno Retailleau, le 3 juillet 2017 à Paris ( Eric FEFERBERG / POOL/AFP/Archives )

Bruno Retailleau, président du groupe LR au Sénat et président de la région Pays de la Loire, a souhaité vendredi sur RMC que les salariés des chantiers navals STX France "rentrent au capital" de même que les entreprises sous-traitantes.

"Je souhaite que les salariés rentrent au capital" comme les sous-traitants et les entreprises locales, a ajouté le sénateur, selon qui une vingtaine de ces dernières "ont envoyé à Bruno Le Maire (ministre de l'Economie) une lettre pour se proposer d'entrer au capital".

"Dans la fabrication d'un paquebot, il y a 75% de valeur ajoutée apportée par les entreprises co-traitantes et sous-traitantes. Cela aurait du sens dans l'ancrage territorial qu'il y ait une montée en puissance dans le capital à la fois des salariés mais aussi des entreprises industrielles co-traitantes", a justifié M. Retailleau.

"Tout le monde parle du capital, mais il y a d'autres garanties qui s'écrivent dans un pacte d'actionnaires, il faut des verrous, il faut des vétos", a-t-il ajouté en estimant qu'il ne fallait pas que cette annonce d'une nationalisation temporaire de STX France ne soit qu'un "coup de com'".

Selon l'élu, les Italiens "achètent une pépite qui est un fleuron mondial pour 80 millions d'euros, ce n'est rien. Je gage que derrière les rodomontades, les Italiens vont trouver un accord. Mais cet accord doit donner suffisamment de garanties", a-t-il insisté.

Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a annoncé jeudi une nationalisation temporaire des chantiers navals de STX France afin de "défendre les intérêts stratégiques de la France", après l'échec des discussions avec le groupe italien Fincantieri.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/07/2018

Bigben et Atari s'associent pour la distribution et l'édition en Europe du nouveau RollerCoaster Tycoon Adventures pour la Nintendo Switch(TM)   RollerCoaster Tycoon…

Publié le 19/07/2018

                                      COMMUNIQUE DE PRESSE Feuquières-en-Vimeu, le 19 Juillet 2018   Projet de prise de participation…

Publié le 19/07/2018

Ces résidences possèdent une attractivité géographique forte et offrent une vue directe sur la Provence de Cézanne...

Publié le 19/07/2018

Le Groupe Lacroix désire transformer sa gouvernance et devenir une Société Anonyme à Conseil d'administration