En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 451.59 PTS
-
5 465.5
+0.25 %
SBF 120 PTS
4 365.94
+0.00 %
DAX PTS
12 326.48
-
Dowjones PTS
26 656.98
+0.95 %
7 569.03
+0.00 %
1.178
+0.01 %

Stéphane Travert "regrette" la démission de Hulot et salue de "bonnes avancées"

| AFP | 241 | Aucun vote sur cette news
Le ministre de l'Ecologie Nicolas Hulot et le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert, le 22 juin 2018 à l'hôtel Cassini à Paris
Le ministre de l'Ecologie Nicolas Hulot et le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert, le 22 juin 2018 à l'hôtel Cassini à Paris ( Thomas SAMSON / AFP/Archives )

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert a "regretté" mercredi la démission de Nicolas Hulot du gouvernement, estimant avoir réalisé "de bonnes avancées" avec l'ancien ministre de la transition écologique et solidaire au cours de ces quinze derniers mois.

"Je regrette cette démission", a affirmé M. Travert lors d'un point presse en marge d'une visite aux abattoirs Puigrenier, à Montluçon (Allier).

"Il faut arrêter aussi de vouloir opposer l'écologie et l'agriculture", a martelé M. Travert, interrogé sur ses divergences de vues avec Nicolas Hulot, qui pour sa part avait pourtant affiché à plusieurs reprises ses désaccords avec le ministre de l'Agriculture.

M. Travert a cité des avancées réalisées en matière de lutte contre "l'artificialisation des sols" visant à enrayer la disparition accélérée de la biodiversité, ou encore sur "la question de la restauration collective" qui prévoit l'introduction de 20% de produits bio dans la restauration collective dès 2020.

"Nos objectifs étaient communs", affirme le ministre de l'Agriculture, relevant que "les moyens peut-être pour y parvenir n'étaient pas forcément les mêmes".

Les deux ministres se sont opposés dès le début sur le maintien de l'interdiction des insecticides de la famille des néonicotinoïdes, accusés d'être notamment responsables du déclin des abeilles, avant que le Premier ministre tranche en donnant raison à Nicolas Hulot.

Le renouvellement de la licence de l'herbicide controversé glyphosate a également cristallisé les tensions entre les deux hommes. Nicolas Hulot avait affiché sa détermination à interdire le produit en France d'ici trois ans, quand son collègue de l'Agriculture plaidait pour cinq à sept ans. Un calendrier d'interdiction du glyphosate n'a toujours pas été inscrit dans la loi.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

  Field Trip 2018 : Focus sur l'Amérique du Nord et sur Maxxam Analytics, a Bureau Veritas Group company     Neuilly-sur-Seine, le 21 septembre 2018 - Bureau Veritas a…

Publié le 21/09/2018

Ipsen a annoncé aujourd'hui que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP : Committee for Medicinal Products for Human Use), comité scientifique...

Publié le 21/09/2018

Valbiotis annonce qu'au titre du premier semestre 2018, les produits opérationnels ont été essentiellement constitués du Crédit d'Impôt Recherche (388...