5 281.29 PTS
+0.29 %
5 274.00
+0.32 %
SBF 120 PTS
4 220.10
+0.28 %
DAX PTS
12 592.35
-0.06 %
Dowjones PTS
22 349.59
-0.04 %
5 932.32
-0.04 %
Nikkei PTS
20 296.45
-0.25 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Soupçons d'emplois fictifs: François Fillon a été interrogé par le juge

| AFP | 167 | Aucun vote sur cette news
François Fillon a été entendu fin juillet par le juge en charge de l'enquête sur les soupçons d'emplois fictifs de sa femme et de ses enfants
François Fillon a été entendu fin juillet par le juge en charge de l'enquête sur les soupçons d'emplois fictifs de sa femme et de ses enfants ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

L'ex-candidat de la droite à l'élection présidentielle François Fillon a été entendu fin juillet par le juge en charge de l'enquête sur les soupçons d'emplois fictifs de sa femme et de ses enfants, a-t-on appris dimanche de source proche du dossier confirmant une information du JDD.

Comme l'a indiqué le JDD dans sa dernière édition, François Fillon, mis en examen en mars, s'est expliqué "pour la première fois" devant les juges lors d'un interrogatoire qui a duré "un peu plus d'une journée", fin juillet, selon cette source.

Jusqu'ici, l'ancien Premier ministre, entendu fin janvier par les policiers au début de l'enquête préliminaire, n'avait jamais été interrogé sur le fond par le juge d'instruction financier Serge Tournaire qui pilote les investigations.

Au coeur du dossier, les soupçons d'emplois fictifs de sa femme Penelope et de ses enfants au Parlement. L'affaire révélée fin janvier avait empoisonné la campagne électorale de François Fillon parti favori de la course à la présidentielle jusqu’à sa défaite au premier tour.

Selon la source, lors de son interrogatoire, François Fillon a défendu la réalité des emplois d'assistants parlementaires de son épouse à l'Assemblée nationale, entre 1986 et 2013, lorsqu'il était député ainsi que ceux de ses enfants Charles et Marie auprès de lui quand il siégeait au Sénat, entre 2005 et 2007. Convoqués au début de l'été par les juges, les deux enfants avaient été placés sous le statut plus favorable de témoin assisté.

Dans ce dossier, les enquêteurs s'intéressent également aux activités de la société de François Fillon 2F Conseil qu'il avait créée en 2012 peu avant de redevenir député.

Selon le JDD, une perquisition s'est déroulée durant l'été au siège d'AXA, l'un des clients de la société, au cours de laquelle "un rapport signé par Fillon aurait été remis aux policiers pour attester la réalité de ses prestations" alors que ses opposants avaient dénoncé durant la campagne des "conflits d'intérêts".

Le groupe AXA alors dirigé par Henri de Castries, avait demandé à 2F Conseil entre mi-2012 et 2014 des services de conseil sur la question des investissements de long terme dans le contexte de la crise financière européenne. Pour cette mission, 2F Conseil aurait perçu environ 200.000 euros de la part de l'assureur, un élément non confirmé par le groupe à l'époque. Son ex-PDG Henri de Castries, l'un des soutiens de François Fillon, avait nié tout conflit d'intérêts.

Désormais retiré de la vie politique, François Fillon, 63 ans, va rejoindre à partir du 1er septembre, "en tant qu'associé", le trentième, la société de gestion d'actifs et d'investissement Tikehau Capital.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 29/05/2017

L'ex-candidat de la droite à l'Elysée François Fillon, le 21 avril 2017 à Paris ( Patrick KOVARIK / AFP/Archives )La page de la présidentielle tournée, François Fillon a été de nouveau…

Publié le 27/03/2017

Penelope Fillon à la sortie du cabinet de son avocat le 27 mars 2017 à Paris ( Lionel BONAVENTURE / AFP )Depuis deux mois, la campagne du candidat de la droite à la présidentielle François…

Publié le 06/02/2017

François Fillon et son épouse Penelope lors du meeting du 29 janvier 2017 à Paris ( Eric FEFERBERG / AFP/Archives )François Fillon veut tenter de reprendre la main dans la tempête née de…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/09/2017

Lors de l’Assemblée Générale Mixte des actionnaires d'Ubisoft, ces derniers ont approuvé toutes les résolutions à l'ordre du jour. Ils ont notamment approuvé le renouvellement des mandats…

Publié le 22/09/2017

La société Edify a conclu la totalité du capital de Thermo Technologies, holding de contrôle de Thermocompact, conformément à sa stratégie d'investissement dans des entreprises de taille…

Publié le 22/09/2017

Trigano a acquis 85% du capital de la société Protej d.o.o, propriétaire du Groupe Adria. Les 15% restants sont conservés par l'équipe de management d'Adria et pourront être acquis par Trigano…

Publié le 22/09/2017

      Information Réglementée                                                              …

Publié le 22/09/2017

Alstom a confirmé l'existence de discussions avec Siemens relatives à un possible rapprochement entre Alstom et la division Mobility de Siemens. "Aucune décision finale n'a été prise, les…

CONTENUS SPONSORISÉS