En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 494.17 PTS
+0.78 %
5 475.50
+0.65 %
SBF 120 PTS
4 397.14
+0.71 %
DAX PTS
12 430.88
+0.85 %
Dowjones PTS
26 743.50
+0.32 %
7 531.07
-0.50 %
1.175
+0.00 %

Sondage: Macron dévisse de 10 points, au plus bas depuis son élection

| AFP | 362 | 3 par 2 internautes
Le président Emmanuel Macron, le 3 septembre 2018 à Laval
Le président Emmanuel Macron, le 3 septembre 2018 à Laval ( Ludovic MARIN / POOL/AFP )

Le président français Emmanuel Macron enregistre une chute spectaculaire de dix points en un mois dans un sondage publié mardi, avec seulement 31% des Français qui approuvent son action comme président, contre 41% en juillet.

Dans cette enquête Ifop pour l'hebdomadaire Paris Match et la radio Sud Radio, le Premier ministre Edouard Philippe perd trois points, passant à 35% de satisfaits, contre 38%.

Le centriste Macron a vu sa cote de popularité dégringoler largement en dessous des 40% dans plusieurs études d'opinion réalisées ces derniers jours pour atteindre son plus bas niveau depuis son entrée en fonction en mai 2017.

Dans le sondage Ifop mardi, M. Macron fait même légèrement moins bien que son prédécesseur socialiste François Hollande (32%) au même stade de son mandat en septembre 2013.

Seulement 32% des Français estiment que M. Macron "mène une bonne politique économique", contre 68% à penser le contraire. Ils sont 22% à juger le président "proche des préoccupations des Français".

Secoué juste avant ses vacances par le scandale lié à un de ses anciens gardes du corps, Alexandre Benalla, sous le feu constant de l'opposition, Emmanuel Macron doit remanier un gouvernement affaibli par le départ de son très populaire ministre de l'Environnement, Nicolas Hulot.

Et pour ajouter une complication, son gouvernement est empêtré depuis quelques jours dans la réalisation d'une révolution fiscale française: le prélèvement de l'impôt sur le revenu à la source.

Sondage réalisé en ligne, du 30 au 31 août, auprès d'un échantillon de 1.015 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

Paris, le 21 septembre 2018                                                                    Communiqué de mise à…

Publié le 21/09/2018

Vicat a annoncé la nomination d'Hugues Chomel comme Directeur financier du groupe, en remplacement de Jean-Pierre Souchet, Directeur général adjoint, qui devient conseiller du Président Directeur…

Publié le 21/09/2018

L'Assemblée Générale de Laurent-Perrier réunie le 21 septembre 2018 a décidé de nommer Philippe-Loïc Jacob en qualité de censeur...

Publié le 21/09/2018

Gascogne a révélé ses résultats au titre de son premier semestre 2018. Ainsi, le spécialiste du papier et de l’emballage a publié un résultat net consolidé de 5 millions d’euros, un…

Publié le 21/09/2018

Amoeba vient de publier des résultats semestriels 2018 impactés par le repositionnement de la société. Ainsi, le groupe a dévoilé une perte nette de 4,497 millions d’euros sur la période,…