En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 896.92 PTS
-0.26 %
4 881.0
-0.42 %
SBF 120 PTS
3 892.27
-0.24 %
DAX PTS
10 924.70
-0.04 %
Dowjones PTS
24 542.52
+0.06 %
6 740.23
-0.35 %
1.135
-0.16 %

Sondage: la popularité de Macron (-3) et Philippe (-1) en baisse

| AFP | 548 | Aucun vote sur cette news
Emmanuel Macron et Édouard Philippe, le 8 mai 2018 à Paris
Emmanuel Macron et Édouard Philippe, le 8 mai 2018 à Paris ( FRANCOIS GUILLOT / POOL/AFP/Archives )

La popularité d'Emmanuel Macron (-3) et d’Édouard Philippe (-1) connaît un coup d'arrêt en mai, après deux mois de hausse consécutive, selon un sondage Ipsos Game Changers diffusé mercredi.

Avec 37% d'avis favorables sur son action, le chef de l’État voit les jugements négatifs s'envoler en un mois (58%, +6) pour atteindre leur maximum depuis son entrée en fonction.

Emmanuel Macron perd en particulier auprès des sympathisants des Républicains (-28) et du FN (-15), selon ce baromètre mensuel pour Le Point.

Le Premier ministre limite la casse et cède 1 point, avec 35% d'avis positifs, mais une majorité de Français juge défavorablement son action (55%, +5).

Le mécontentement semble toucher les autres responsables politiques, avec notamment Nicolas Hulot (41%, -3) et Alain Juppé (36%, -1) également en baisse. Jean-Luc Mélenchon gagne en revanche 4 points, avec 30% de jugements favorables.

Embellie également pour les ex-présidents: Nicolas Sarkozy gagne 5 points à 31% et François Hollande, qui assure actuellement la promotion de son livre, est en hausse de 4 à 22%.

Enquête réalisée en ligne les 18 et 19 mai auprès de 1.025 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2018

Au premier semestre, clos fin septembre, EuropaCorp a essuyé une perte nette, part du groupe de 88,9 millions d’euros contre - 70,6 millions d’euros, un an plus tôt. Le groupe a enregistré des…

Publié le 13/12/2018

Depuis le dernier trimestre 2017, début du partenariat entre le spécialiste du marketing point de vente MEDIA 6 et Lucibel, la collaboration entre les...

Publié le 13/12/2018

Thales et Gemalto ont annoncé avoir obtenu l’Autorisation Règlementaire relative au contrôle des concentrations de la part de l’autorité de la concurrence (Commerce Commission) en…

Publié le 13/12/2018

Lumibird, spécialiste des technologies laser, a annoncé le succès de son augmentation de capital en numéraire avec maintien du droit préférentiel de souscription d’un montant de 7 828 812…

Publié le 13/12/2018

La livraison de ces navires devrait s'échelonner entre le premier et le troisième trimestre 2021.