5 526.51 PTS
+0.58 %
5 533.5
+0.75 %
SBF 120 PTS
4 420.31
+0.58 %
DAX PTS
13 434.45
+1.15 %
Dowjones PTS
26 071.72
+0.21 %
6 834.33
+0.34 %
Nikkei PTS
23 808.06
+0.19 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Six mois à l'Élysée: 35% des Français satisfaits du début du quinquennat Macron

| AFP | 306 | Aucun vote sur cette news
Le président français Emmanuel Macron et son épouse Brigitte, le 4 novembre 2017 au Havre
Le président français Emmanuel Macron et son épouse Brigitte, le 4 novembre 2017 au Havre ( DAMIEN MEYER / AFP )

Un peu plus d'un Français sur trois (35%) se dit satisfait du début du quinquennat d'Emmanuel Macron, contre 59% qui s'affirment "mécontents", six mois après son entrée en fonction, selon un sondage Harris Interactive diffusé samedi.

Les personnes interrogées portent dans l'ensemble un regard critique sur la période écoulée.

Si les électeurs d'Emmanuel Macron au 1er tour de la présidentielle (80%) et dans une moindre mesure ceux de François Fillon (51%) s'estiment satisfaits du début du quinquennat, ce n'est le cas que de 20% des électeurs de Benoît Hamon et de 18% de ceux de Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon, selon cette enquête pour France2.

La suppression de la taxe d'habitation pour 80% des Français est sans surprise la réforme qui les a "le plus satisfaits" (52%), loin devant la loi sur le terrorisme (25%), la réforme des conditions d'entrée à l'université (24%) et la réforme du Code du travail (19%).

Inversement, "l'augmentation de la CSG et la baisse des charges" (45%), "la baisse de 5 euros mensuels pour les APL" (41%), la réforme de l'ISF (40%) et la réforme du Code du travail (35%) sont celles qui leur ont "le plus déplu".

Près d'un Français interrogé sur deux (45%) considèrent la politique menée par Emmanuel Macron comme "et de droite et de gauche". Pour 41%, elles est "de droite" et pour seulement 5% le chef de l’État conduit une politique "de gauche". Enfin, pour près des deux tiers des personnes interrogées (63%), la politique conduite par le chef de l’État profite davantage "aux catégories supérieures", pour 7% elle profite d'abord "aux classes moyennes" et pour 21% "à aucune catégorie en particulier".

Si un Français sur deux fait confiance à Emmanuel Macron pour "assurer un poids important de la France au niveau international" (51%) et "assurer la sécurité de la France" (49%), ils sont moins nombreux à penser qu'il peut "réformer la France" (44%). Seules 27% des personnes interrogées lui font confiance pour "accroître le pouvoir d'achat" et 26% pour "rassembler les Français".

Enquête réalisée en ligne du 2 au 3 novembre auprès de 1.817 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1 à 2,3 points.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/01/2018

Dominique Carouge exerçait depuis le 1er janvier 2016 les responsabilités de Directeur Financier Adjoint et de Responsable des Opérations financières et du Contrôle...

Publié le 19/01/2018

COMMUNIQUE DE PRESSE                                                            Paris, le 19 janvier…

Publié le 19/01/2018

    EXEL Industries Société Anonyme au capital de 16 969 750 EUR Siège Social : 54, rue Marcel Paul 51206 Epernay Cedex RCS Epernay n° B 095 550 356…

Publié le 19/01/2018

Une fois converties en actions ordinaires, ces ADP seront admises à la négociation sur le marché Euronext Growth...

Publié le 19/01/2018

Visiativ a finalisé le rachat par Alliativ, société holding détenue par les deux fondateurs dirigeants Laurent Fiard et Christian Donzel, des 450 660 ADP 2012 (Action à Dividende Prioritaire)…

CONTENUS SPONSORISÉS