5 385.26 PTS
-0.26 %
5 388.5
-0.20 %
SBF 120 PTS
4 296.11
-0.19 %
DAX PTS
13 115.25
-0.08 %
Dowjones PTS
24 643.44
+0.24 %
6 411.27
+0.26 %
Nikkei PTS
22 694.45
-0.28 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Session extraordinaire: 1,75 million d'euros, "prix de la démocratie", selon Bergé

| AFP | 226 | Aucun vote sur cette news
Aurore Bergé, porte-parole des députés LREM, à l'Assemblé nationale à Paris, le 19 juin 2017
Aurore Bergé, porte-parole des députés LREM, à l'Assemblé nationale à Paris, le 19 juin 2017 ( Thomas Samson / AFP/Archives )

Aurore Bergé, porte-parole des députés LREM à l'Assemblée, a estimé mercredi que les 1,75 million d'euros que selon le Figaro, a coûté la session extraordinaire, était "le prix d'une démocratie qui fonctionne".

"C'est le coût d'une démocratie qui fonctionne, qui permet aux parlementaires de travailler beaucoup, pour qu'on avance vite", a déclaré Aurore Bergé sur RMC.

Le Figaro affirme mercredi que la dernière session extraordinaire de l'Assemblée nationale démarrée le 4 juillet, qui "a connu 9 séances de nuit pour un total de 35 heures passées dans l'Hémicyle", a coûté 1,75 million d'euros.

"On attend qu'on soit au travail et qu'on produise des résultats rapidement", a poursuivi la députée en donnant pour exemples les questions de terrorisme, de code du travail ou de moralisation de la vie politique.

"Les parlementaires n'ont pas mis cet argent dans leurs poches, nous n'avons pas été payés plus", a-t-elle ajouté.

Selon Mme Bergé, "l'effort budgétaire, tout le monde le fait", par exemple "la suppression de la réserve parlementaire, c'est un effort budgétaire".

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2017

      Raison sociale de l'émetteur : NATIXIS - SA au capital de 5 019 776 380,80 euros Immatriculée sous le n° B 542 044 524 RCS Paris Siège…

Publié le 14/12/2017

GTT monte de 0,6% ce jeudi à 48,20 euros, alors que la société et le groupe d'ingénierie navale coréen DSEC ont signé un accord de licence et...

Publié le 14/12/2017

La majorité des A321neo de Delta seront livrés par l'Airbus U.S. Manufacturing Facility de Mobile, Alabama et équipés de moteurs PW1100G-JM Geared Turbofan (GTF) de Pratt & Whitney...

Publié le 14/12/2017

L'accord, qui comprend également 100 appareils en option, est évalué à 12,7 milliards de dollars au prix catalogue.

CONTENUS SPONSORISÉS