En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 154.58 PTS
-1.57 %
4 138.00
-1.91 %
SBF 120 PTS
3 262.43
-1.67 %
DAX PTS
9 525.77
-0.47 %
Dow Jones PTS
21 052.53
-1.69 %
7 528.11
-1.41 %

Services aux usagers: la Cour des comptes pointe les freins au virage numérique

| AFP | 331 | 3 par 1 internautes
L'utilisation du numérique pour les démarches des usagers ne sera efficace que si les procédures sont au préalable simplifiées et les moyens humains et financiers adaptés, met en garde la Cour des comptes
L'utilisation du numérique pour les démarches des usagers ne sera efficace que si les procédures sont au préalable simplifiées et les moyens humains et financiers adaptés, met en garde la Cour des comptes ( Kirill KUDRYAVTSEV / AFP/Archives )

L'utilisation du numérique pour les démarches des usagers ne sera efficace que si les procédures sont au préalable simplifiées et les moyens humains et financiers adaptés, met en garde mardi la Cour des comptes dans son rapport annuel.

Pour la première fois, ce rapport, point d'orgue de l'action de la haute juridiction financière, consacre plusieurs enquêtes à l'utilisation du numérique au service de l'action publique.

Elle s'est notamment intéressée à la dématérialisation de la délivrance de titres (pièce d'identité, permis de conduire, etc.) par les préfectures, au dossier pharmaceutique, à la numérisation des demandes de logement social ou encore au "système d'information des ressources humaines dans l'éducation nationale" (Sirhen) et aux services numériques de Pôle emploi.

Si la transformation numérique "permet d'améliorer les services rendus aux usagers" et qu'"un bon usage (...) peut améliorer sensiblement l'efficacité des acteurs publics", ces impacts positifs "ne sont pas toujours au rendez-vous" et des "fragilités" limitent l'atteinte des ambitions de transformation, constate la Cour.

La Cour pointe ainsi plusieurs risques qui pénalisent le succès d'une telle démarche.

L'enjeu en amont de "simplification des procédures" ne doit notamment pas être perdu de vue. La numérisation de procédures compliquées "risque d'être peu efficace et même de les rendre encore plus complexes", prévient-elle. Elle cite comme exemple les déboires des préfectures avec la dématérialisation des délivrances des cartes grises, alors que cette transformation s'est mieux passée pour les permis de conduire ou les cartes d'identité.

La haute juridiction financière souligne le besoin "d'accompagnement" des usagers, parfois peu à l'aise avec l'outil numérique, comme l'a montré son enquête sur la demande de logement social, rappelant la problématique d'une fracture numérique dans certains territoires.

Par ailleurs des freins peuvent exister au sein de l'administration: le manque de personnels suffisamment qualifiés, un défaut constaté par exemple au sein des ministères financiers qui ont longtemps peiné à attirer les jeunes diplômés, ou encore des lacunes en terme de pilotage à moyen et long terme, mises notamment en lumière dans le fiasco du système Sirhen, abandonné en 2018 après 13 ans d'errements et 400 millions d'euros engloutis.

La Cour rappelle par ailleurs que le développement de services numériques efficaces suppose des investissements importants, notamment dans des outils de pointe, mais qui "ne doivent pas conduire à négliger la maintenance des logiciels plus anciens".

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 03/04/2020

Le groupe publiera son chiffre d'affaires du premier trimestre le 15 avril

Publié le 03/04/2020

Unibel a annoncé que, compte tenu des incertitudes résultant du contexte actuel lié au COVID-19, l'assemblée générale du 14 mai 2020 se tiendra au siège social, 2, Allée de Longchamp 92 150…

Publié le 03/04/2020

Dans son communiqué du 11 mars dernier, Transgène a initialement prévu une consommation nette de trésorerie de l'ordre de 25 millions d'euros pour 2020. Malgré les effets difficilement…

Publié le 03/04/2020

Transgene prévient qu'elle pourrait souffrir de dysfonctionnements dans la chaîne d'approvisionnement et d'expédition dont elle dépend

Publié le 03/04/2020

Le Crédit Agricole a adapté son dispositif d’accompagnement des clients aux particularités du marché des agriculteurs. Il intensifie ses actions pour accompagner ses clients exploitants…