En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 391.54 PTS
-0.47 %
5 385.00
-0.55 %
SBF 120 PTS
4 312.84
-0.51 %
DAX PTS
12 529.69
-1.23 %
Dowjones PTS
25 076.97
+0.05 %
7 377.95
+0.35 %
1.170
+0.53 %

Sénatoriales: "il n'y aura pas de vague" comme aux législatives (Ayrault)

| AFP | 249 | Aucun vote sur cette news
L'ancien Premier ministre socialiste Jean-Marc Ayrault, ici le 26 avril 2017 à Paris, prédit un
L'ancien Premier ministre socialiste Jean-Marc Ayrault, ici le 26 avril 2017 à Paris, prédit un "rééquilibrage" des forces au Sénat. ( STEPHANE DE SAKUTIN / AFP/Archives )

L'ancien Premier ministre socialiste Jean-Marc Ayrault a estimé dimanche que "ce qui est sûr, c'est qu'il n'y aura pas de vague" pour les sénatoriales, comme pour les législatives, mais "sans doute un rééquilibrage" comparé au rapport de forces à l'Assemblée.

"L'élection sénatoriale, cette année, revêt un caractère particulier, car c'est juste après l'élection présidentielle. Mais ce qui est sûr, c'est qu'il n'y aura pas de vague, qui se produit après chaque présidentielle comme aux législatives un mois après", a-t-il déclaré à Public Sénat.

Mais, a observé M. Ayrault, "il y aura sans doute un rééquilibrage -là, il s'agit des grands électeurs- par rapport aux équilibres à l'Assemblée nationale", où le groupe LREM, allié au MoDem de François Bayrou, dispose d'une très large majorité.

Pour cet ancien chef du gouvernement et ancien député de Loire-Atlantique, "c'est important d'avoir des parlementaires qui vous représentent bien" pour la "sensibilité politique et les territoires". Les grands électeurs, "pour la plupart élus locaux", vont "exprimer certainement une inquiétude sur l'avenir des collectivités locales, les finances", a-t-il noté.

Et, a-t-il souligné, "selon ce qui sortira de ce vote au Sénat, cela sera un éclairage pour la réforme constitutionnelle".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

Des chiffres mitigés

Publié le 20/07/2018

Par courrier reçu le 20 juillet 2018 par l'AMF, la société anonyme Dorval Asset Management1, agissant pour le compte de fonds dont elle assure la...

Publié le 20/07/2018

Microsoft (+2,95% à 107,48 dollars) a pris aisément la tête de l’indice Dow Jones et inscrit un nouveau plus haut historique grâce à une nouvelle publication trimestrielle de qualité. Les…

Publié le 20/07/2018

BVF Partners LP poursuit sa montée au capital d'Erytech Pharma...

Publié le 20/07/2018

Par courrier reçu le 20 juillet 2018 par l'AMF, la société par actions simplifiée Lafayette Pierre a déclaré à l'Autorité des marchés financiers avoir...