5 399.45 PTS
-0.51 %
5 403.5
-0.44 %
SBF 120 PTS
4 304.48
-0.47 %
DAX PTS
13 125.64
-0.44 %
Dowjones PTS
24 656.52
+0.62 %
6 403.77
+0.32 %
Nikkei PTS
22 758.07
-0.47 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Sénat: création d'un groupe "indépendant de droite et du centre"

| AFP | 185 | Aucun vote sur cette news
Le maire de Vichy, Claude Malhuret le 17 janvier 2014 à Vichy
Le maire de Vichy, Claude Malhuret le 17 janvier 2014 à Vichy ( THIERRY ZOCCOLAN / AFP )

Le sénateur LR Claude Malhuret, ancien ministre de Jacques Chirac, a annoncé lundi la création au Sénat d'un groupe "Indépendant de droite et du centre", composé de onze membres.

"J'ai le plaisir de vous annoncer la création du groupe République et Territoires, les Indépendants", a déclaré le sénateur de l'Allier devant la presse. "La recomposition politique est entamée", a-t-il précisé. "Nous souhaitons dans ce contexte affirmer une ligne politique de centre-droit, libérale et sociale".

"Je vous supplie de ne pas nous appeler +constructifs+", a-t-il par ailleurs dit, en référence au groupe des Constructifs à l'Assemblée, composé de membres de LR qui soutiennent Emmanuel Macron. "Nous sommes constructifs, comme tout le monde. Mais nous sommes aussi libres, libres par rapport aux partis politiques, libres par rapport à la majorité présidentielle et à l'opposition".

"Ce n'est pas la position des constructifs de l'Assemblée nationale qui nous gêne, mais l'image qu'ils donnent que petit à petit ils s'orientent vers le soutien à une majorité présidentielle", a-t-il ajouté. "C'est une image que nous ne voulons pas donner".

M. Malhuret a aussi insisté sur la diversité des membres de son groupe, géographique et politique. "Nous venons de toutes les familles de la droite républicaine et du centre. Beaucoup d'entre nous ont soutenu Alain Juppé, Bruno Le Maire, Nathalie Kosciusko-Morizet, ou même François Fillon à la présidentielle".

Parmi les membres du nouveau groupe figurent deux centristes, Joël Guerriau (Loire-Atlantique) et Dany Wattebled (Nord). Les autres, des anciens LR, sont, outre M. Malhuret, Jérôme Bignon (Somme), Emmanuel Capus (Maine-et-Loire), Daniel Chasseing (Corrèze), Alain Fouché (Vienne), Alain Marc (Aveyron), Colette Mélot (Seine-et-Marne), et Jean-Louis Lagourgue (La Réunion). Ce dernier avait soutenu François Fillon à la primaire de droite. Jean-Pierre Decool (Nord) est apparenté.

"Nous ne croyons pas possible de défendre notre ligne au sein du groupe LR du Sénat", a ajouté M. Malhuret pour expliquer la scission avec son groupe d'origine.

Dans la matinée, Fabienne Keller (Bas-Rhin), qui avait été très active dans la création du nouveau groupe avant de jeter l'éponge, avait affirmé que le président des sénateurs LR Bruno Retailleau lui "a assuré qu'il respecterait notre sensibilité". "Je pense que ce qui est important c'est de rester assez nombreux, pour échanger, pour voir ce qui se passe sur nos différents territoires, et pour être plus fort aussi, pour porter une parole en plus grand nombre", a-t-elle dit.

"Je pense que la vie politique a besoin de clarté", a réagi pour sa part M. Retailleau. "S'ils se sentent mieux dehors, dont acte, ils faut qu'ils soient dehors, c'est une question de clarté", a-t-il dit, soulignant que le groupe LR est "dans l'opposition au gouvernement".

François Patriat, à l'origine du groupe LREM au Sénat, a jugé que la création du groupe Indépendant "n'est pas une mauvaise nouvelle. C'est la suite de la recomposition", a-t-il.

Il est nécessaire d'avoir au moins 10 membres pour constituer un groupe au Sénat.

Les sénateurs écologistes, qui avaient atteint ce seuil en 2011 et en 2014 et qui avaient eu un groupe, ont échoué à en former un nouveau.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2017

Claranova a annoncé la commercialisation de son offre « IoT in a Box » et le lancement de sa plateforme Internet des Objets (IoT, Internet of Things) Cayenne par le groupe Dr. Peng, le plus grand…

Publié le 13/12/2017

JCDecaux, numéro un mondial de la communication extérieure, annonce que sa filiale mexicaine, JCDecaux Out Of Home Mexico, S.A. de C.V., une société en joint-venture avec América Móvil, a été…

Publié le 13/12/2017

Le Conseil d'Administration de Solvac S.A. a décidé de mettre en paiement un second acompte de dividende.  Sous réserve de l'approbation par l'Assemblée Générale du…

Publié le 13/12/2017

  DELFINGEN Industry cède 34 292 actions auto-détenues par une cession de bloc hors marché   DELFINGEN Industry annonce aujourd'hui la cession en date du 12 décembre,…

Publié le 13/12/2017

      Rocketmine (Groupe Delta Drone) signe un contrat  de 650 KEUR avec le Groupe minier South32       Johannesburg, 13 décembre 2017.   Rocketmine, filiale…

CONTENUS SPONSORISÉS