5 383.81 PTS
-
5 383.50
+0.01 %
SBF 120 PTS
4 301.32
+0.00 %
DAX PTS
13 043.03
-
Dowjones PTS
23 157.60
+0.70 %
6 114.35
+0.00 %
Nikkei PTS
21 437.23
+0.35 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Ségolène Royal juge que Jean-Luc Mélenchon "va un peu loin"

| AFP | 213 | 3 par 1 internautes
Ségolène Royal, à Marrakech lors de l'ouverture de la COP22, le 7 novembre 2016
Ségolène Royal, à Marrakech lors de l'ouverture de la COP22, le 7 novembre 2016 ( FADEL SENNA / AFP/Archives )

L'ex-ministre de l'Environnement Ségolène Royal a jugé mercredi que le leader de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, allait "un peu loin" dans ses critiques contre le nouvel exécutif, soulignant qu'on l'avait connu "plus légitimiste" sur les institutions.

"La campagne électorale est terminée, donc maintenant c’est dans l’Assemblée nationale et c’est dans les institutions que les réformes et les décisions politiques doivent se prendre", a-t-elle déclaré lors de l'émission "Questions d'info" LCP-franceinfo-Le Monde-AFP.

"Il y a une opposition à l’Assemblée nationale dont Jean-Luc Mélenchon fait partie", a-t-elle souligné , et "il doit exercer son opposition à l’Assemblée nationale" et non pas dans "l'insurrection, dans la rue".

"On l'a connu plus légitimiste", a ajouté Mme Royal, qui a côtoyé Jean-Luc Mélenchon au gouvernement (2000-2002) et a gardé des relations assez cordiales avec cet ancien socialiste.

"Je trouve qu’il va un peu loin", a-t-elle regretté. "D’abord, il a été trop loin déjà en n’appelant pas à faire voter contre Marine Le Pen, donc pour Emmanuel Macron. Je pense que c’est une faute républicaine".

Mais, aux yeux de Mme Royal, "il n’y a pas lieu de s’effaroucher sur les propos de Jean-Luc Mélenchon", qui "a l’objectif d’incarner à lui seul l'opposition, donc aux dépens effectivement du PS ou des autres éventuelles forces politiques".

"Mais on ne l’entend pas beaucoup ni sur les propositions ni sur sa vision de la France, ni comment il verrait la France réussir, il est seulement dans une posture d’opposition et de contestation qui d'ailleurs correspond à ses électeurs", selon l'ancienne ministre.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/10/2017

Les objectifs sont confirmés...

Publié le 19/10/2017

La société a amélioré son bénéfice net semestriel...

Publié le 19/10/2017

La transaction devrait réduire la dette de 2,4 MdsE...

Publié le 19/10/2017

La société américaine est basée près d'Atlanta...

CONTENUS SPONSORISÉS