En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 841.0
-0.98 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 190.21
-1.66 %
6 660.10
-1.59 %
1.130
-0.47 %

Sécu: Buzyn défend au Sénat un budget "qui protège mieux les plus fragiles"

| AFP | 276 | Aucun vote sur cette news
Agnès Buzyn à Paris, le 24 octobre 2018
Agnès Buzyn à Paris, le 24 octobre 2018 ( Eric FEFERBERG / AFP/Archives )

La ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn a défendu lundi au Sénat, à majorité de droite, un budget de la Sécurité sociale pour 2019 qui "protège mieux les plus fragiles".

Ce projet de loi "trace les perspectives d'avenir, celle d'une Sécurité sociale équilibrée, bientôt désendettée, qui investit dans son système de santé et protège mieux les plus fragiles", a déclaré Mme Buzyn devant les sénateurs qui ont entamé l'examen du texte, déjà adopté en première lecture par l'Assemblée nationale.

"J'assume de consacrer d'abord les moyens de notre solidarité nationale à ceux qui en ont le plus besoin", a affirmé la ministre, anticipant les critiques de la très grande majorité des sénateurs qui entendent bien faire front pour défendre le pouvoir d'achat des retraités.

"Toutes les prestations évolueront en 2019 et 2020 d'au moins 0,3%, les minimaux sociaux évolueront pour leur part au rythme de l'inflation et certains comme les minima vieillesse et l'allocation adulte handicapé bénéficieront de revalorisations exceptionnelles", a-t-elle fait valoir.

Pour "protéger les plus fragiles", le texte comporte "deux avancées sociales majeures", a fait valoir la ministre, citant le dispositif du "reste à charge zéro" - remboursement intégral par la sécurité sociale et les complémentaires de certaines lunettes, prothèses dentaires et auditives - et pour les plus pauvres, la fusion de la couverture maladie universelle (CMU-C) et de l'aide au paiement d'une complémentaire santé (ACS).

Rappelant que "ce sont plus de 500 milliards d'euros que les Français consacrent à leur Sécurité sociale", Agnès Buzyn a une nouvelle fois souligné que "pour la première fois depuis 18 ans le régime général et le Fonds de solidarité vieillisse seront équilibrés" en 2019.

"Le gouvernement confirme l'objectif de faire disparaître la totalité de la dette de la Sécurité sociale à l'horizon 2024", a-t-elle ajouté.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Deuxième séance consécutive de correction pour l'indice parisien...

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...