En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 453.23 PTS
+1.10 %
5 446.0
+0.97 %
SBF 120 PTS
4 364.45
+0.87 %
DAX PTS
12 329.72
+0.91 %
Dowjones PTS
26 610.82
+0.78 %
7 550.52
+0.80 %
1.176
+0.75 %

Schiappa annonce la reprise des IVG dans un hôpital de la Sarthe

| AFP | 312 | Aucun vote sur cette news
Marlène Schiappa à Paris le 24 juillet 2018
Marlène Schiappa à Paris le 24 juillet 2018 ( Bertrand GUAY / AFP/Archives )

L'hôpital sarthois du Bailleul, situé entre Angers et Le Mans, pourra reprendre fin septembre son activité d'IVG stoppée depuis le début de l'année faute d'un nombre suffisant de médecins obstétriciens, a annoncé vendredi Marlène Schiappa dans un communiqué.

"Depuis janvier 2018, le Pôle Santé Sarthe et Loir avait suspendu l'activité d'IVG, cette situation étant liée à la démographie médicale dans le département de la Sarthe, au départ à la retraite du médecin qui réalisait les IVG et au fait que trois des quatre praticiens présents avaient fait valoir leur clause de conscience", précise le communiqué.

A l'issue d'une réunion au Mans avec les professionnels du secteur, la secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa, également conseillère municipale du Mans, a annoncé la reprise de l'activité à partir de fin septembre.

La nouvelle organisation s'articulera autour "du médecin, qui n'a pas fait valoir sa clause de conscience, et dont le temps de travail est passé de 60 à 100% au 1er juillet (...) et des sages-femmes de l'établissement qui pourront réaliser les IVG médicamenteuses (50% des actes) sous la responsabilité du médecin", indique le ministère.

Une continuité sera par ailleurs assurée sur les périodes de non-présence du médecin dans l'établissement par les établissements de santé environnants. Le nouveau dispositif sera évalué début 2019.

Malgré la fermeture du service, qui a réalisé 67 IVG en 2017, "aucune IVG n'a été refusée en Sarthe", ajoute le communiqué, qui évoque un délai moyen d'intervention de 10 jours. Les patientes avaient été réorientées vers Le Mans ou Angers, à 50 km du centre hospitalier du Bailleul.

"L'IVG est un droit (...)", a déclaré Marlène Schiappa, citée dans le communiqué, "aucune femme en France ne peut être empêchée dans les faits d’accéder à l'IVG, en Sarthe comme ailleurs".

Interrogé, l'hôpital du Bailleul précise avoir des difficultés pour recruter un médecin obstétricien depuis le départ à la retraite du second médecin du service l'an dernier. "On ne pouvait pas maintenir l'activité, c'était trop risqué, on ne pouvait pas répondre à la demande avec un seul médecin à 60%", précise l'établissement.

Un médecin à temps partiel devrait être recruté en début d'année prochaine. "Le dispositif reste un peu fragile, l'idéal serait d'avoir deux médecins à temps plein", selon l'hôpital. Le poste est ouvert depuis novembre 2017.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/09/2018

CAP GEMINI constituera ce jour le sous-jacent de notre conseil sur le produit dérivé à destination des investisseurs les plus actifs. L’outil sélectionné est le warrant Put M238S émis par…

Publié le 20/09/2018

Le SmartVision2 Premium de Kapsys

Publié le 20/09/2018

L’Union européenne hausse le ton face à Facebook. Vera Jourova, la commissaire européenne à la Consommation, a enjoint le groupe américain à se conformer rapidement aux règles de l’UE en…

Publié le 20/09/2018

Visiativ reste entouré pour la deuxième séance consécutive, toujours pénalisé par une publication intermédiaire jugée décevante par le marché...

Publié le 20/09/2018

Jean-Claude Biver, le président de la division montres de LVMH, a affirmé ce jour à l'agence Reuters qu'il renonçait, pour raisons de santé, à ses...