En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 417.07 PTS
-
5 418.00
-
SBF 120 PTS
4 335.14
-
DAX PTS
12 686.29
-0.62 %
Dowjones PTS
25 064.50
-0.53 %
7 352.36
-0.51 %
1.163
-0.10 %

Sapin: "il n'appartient pas" à Hollande "de décider de qui sera à la tête du PS"

| AFP | 513 | Aucun vote sur cette news
L'ancien ministre PS Michel Sapin, le 11 mai 2017 à Bari en Italie
L'ancien ministre PS Michel Sapin, le 11 mai 2017 à Bari en Italie ( Alberto PIZZOLI / AFP/Archives )

Il "n'appartient pas" à François Hollande "de décider de qui sera à la tête du PS" et "personne" parmi les candidats déclarés ou potentiels "n'a la préférence" de l'ancien chef de l'Etat, a affirmé jeudi son ancien ministre et actuel collaborateur, Michel Sapin.

"Il n'appartient pas à François Hollande de décider de qui sera à la tête du Parti socialiste. Il n'appartient pas à François Hollande, ancien président de la République, de décider des équilibres au sein du PS. Je le dis clairement. C'est une autre génération qui est appelée à avoir des responsabilités au sein du parti", a déclaré M. Sapin sur Public Sénat.

Dans cette "reconstruction" du PS, "franchement (...), rentrer par les noms, c'est aller à l'échec". "Quand Stéphane Le Foll dit: parlons du texte que je propose et ne vous préoccupez pas trop de la question des noms, il a raison", a dit l'ancien ministre de l'Économie.

"Vous voyez, dès que je dis ça, vous dites qu'il a ma préférence. Personne n'a la préférence qui serait la mienne et encore moins la préférence du président François Hollande. Et quand on parle de Najat Vallaud-Belkacem ou de Stéphane Le Foll, tous les deux, et beaucoup d'autres avec eux, ont vocation à être dans la majorité du Parti socialiste de demain", a précisé M. Sapin.

François Hollande, "l'adjectif qui reflète le plus sa pensée c'est: je veux être utile. Quelqu'un qui a vécu ce qu'il a vécu, qui a décidé ce qu'il a décidé, je pense en particulier au niveau international, au niveau sécuritaire mais aussi dans le domaine économique, a quelque chose à apporter à son pays, et a quelque chose à apporter à sa famille politique qui est celle de la gauche".

"Il n'a jamais dit qu'il quittait le débat politique". Mais "ne soyez pas victime du syndrome Sarkozy. Ce n'est pas parce que Nicolas Sarkozy avait dit je m'en vais et qu'il est revenu à la tête d'un parti avec la volonté d'être candidat que ça va être la même chose".

Sur la relation entre MM. Hollande et Macron, "je souhaiterais que ces deux hommes politiques, tout particulièrement celui qui est le plus jeune en politique, ait une vision raisonnée, rationnelle de ce qu'il y a, aujourd'hui, dû à l'action de son prédécesseur".

"Qu'y aurait-il de mal, qu'y aurait-il de préjudiciable pour le président d'aujourd'hui à dire que par exemple la situation économique de cette année, je ne parle pas de dans un an ou dans deux ans, elle est due à quoi ? A des décisions prises par son prédécesseur. Il peut le dire, d'autant plus que comme ministre de l'Economie il a participé à ces décisions".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 20/07/2018

Les présidents américain Donald Trump et russe Vladimir Poutine le 16 juillet à Helsinki ( Brendan Smialowski / AFP/Archives )En pleine polémique sur le sommet d'Helsinki, Donald Trump…

Publié le 19/07/2018

Le maillot jaune Geraint Thomas, vainqueur de la 12e étape du Tour de France à l'Alpe d'Huez, le 19 juillet 2018 ( Marco BERTORELLO / AFP )L'Alpe d'Huez au sprint ! Le Gallois Geraint Thomas,…

Publié le 19/07/2018

Dans le secteur automobile, l'idée d'un accord plurilatéral qui regrouperait les principaux pays producteurs afin de réduire les barrières tarifaires a également été évoquée ( - /…

Publié le 19/07/2018

"Avec cette opération, Spie conforte sa position parmi les groupes européens qui ont le plus fort pourcentage de salariés actionnaires"...

Publié le 19/07/2018

La commissaire européenne au Commerce Cecilia Malmström à Bruxelles, le 1er juin 2018 ( Emmanuel DUNAND / AFP/Archives )A quelques jours de discussions décisives avec Donald Trump, l'UE est…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/07/2018

Les actions nouvelles seront admises aux négociations sur le marché Euronext sur la même ligne de cotation que les actions SQLI existantes...

Publié le 19/07/2018

ALTUR Investissement publie son Actif Net Réévalué (ANR) au 30 juin...

Publié le 19/07/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 19/07/2018

"Avec cette opération, Spie conforte sa position parmi les groupes européens qui ont le plus fort pourcentage de salariés actionnaires"...

Publié le 19/07/2018

Neopost intègre le palmarès Truffle 100 directement à la 7e place...