En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 494.17 PTS
+0.78 %
5 483.50
+0.80 %
SBF 120 PTS
4 397.14
+0.71 %
DAX PTS
12 430.88
+0.85 %
Dowjones PTS
26 747.74
+0.34 %
7 572.51
+0.05 %
1.174
-0.31 %

"Sans tête pensante", Marine Le Pen doit se "réinventer", selon la presse

| AFP | 471 | Aucun vote sur cette news
La présidente du FN Marine Le Pen, le 10 septembre 2017 à Hénin-Beaumont
La présidente du FN Marine Le Pen, le 10 septembre 2017 à Hénin-Beaumont ( DENIS CHARLET / AFP/Archives )

La rupture entre Marine Le Pen et Florian Philippot prive la présidente du Front national de sa "tête pensante" et l'oblige à revoir sa stratégie de conquête du pouvoir, selon la presse de vendredi.

Le Parisien explique que le numéro deux "a claqué hier (jeudi) la porte d'un parti dont il avait été le stratège pendant des années. Pour lui comme pour le Front, l'avenir est incertain".

Le départ du chef de file de la ligne "souverainiste" laisse le parti frontiste "dans l'entre-soi", constate Libération sous la plume de Tristan Berteloot.

"Le FN sans Philippot entend revenir à ses thèmes favoris", affirme Yves Thréard dans Le Figaro: "lutte contre l'immigration, l'islamisme, l’insécurité, défense du petit commerce (...) Un retour aux sources du père, en quelque sorte. Mais la fille doit encore faire la preuve de son talent à le mettre au goût du jour", ajoute l'éditorialiste.

Pour Le Monde, "aujourd'hui, Marine Le Pen reste forte des quelque 10 millions de Français qui ont voté pour elle le 7 mai" 2017 au second tour de la présidentielle. "Encore lui faut-il réinventer toute sa stratégie. Sans tête pensante, désormais, pour l'y aider."

- 'Boulet' -

"Déjà très fragilisé par la présidentielle, le parti entre dans une période d’incertitude", estime Cécile Cornudet dans Les Echos.

Pour Christophe Bonnefoy du Journal de la Haute-Marne, "Marine Le Pen, elle-même, ne fait pas forcément - ou plus - l'unanimité, alors qu'elle affirme d'ores et déjà être +la plus solide et la mieux placée+ au FN pour 2022".

"Mme Le Pen est présomptueuse. Comme si affirmer cela renforçait une légitimité mise à mal", juge Laurent Bodin de L'Alsace.

Mais "cernée par les caciques, encore marquée par sa pitoyable prestation télévisée du second tour face à Macron, Marine Le Pen ne tardera pas à apparaître comme un boulet", prédit Sébastien Lacroix dans L'Union.

"Finalement, le temps d’un vaudeville, le FN a réussi à s’affaiblir tout seul, bien plus efficacement que n’auraient pu le faire ses adversaires politiques", conclut Michel Klekowicki du Républicain lorrain.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

Quatrième séance de rebond...

Publié le 21/09/2018

Le chiffre d'affaires d'Amoeba s'élève à 62 KE au 30 juin 2018 contre 75 KE au 30 juin 2017...

Publié le 21/09/2018

Label " Entreprise innovante "

Publié le 21/09/2018

GENFITLa société biopharmaceutique publiera ses résultats du premier semestre.source : AOF

Publié le 21/09/2018

Thomas Georgeon rejoint la Société de la Tour Eiffel comme Directeur Général Adjoint...