En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 144.95 PTS
+0.00 %
5 156.50
+0.24 %
SBF 120 PTS
4 123.52
+0.00 %
DAX PTS
11 715.03
-
Dowjones PTS
25 706.68
-0.36 %
7 278.63
+0.00 %
1.149
-0.07 %

Rugy reçoit le président du Parlement ukrainien, des Insoumis critiquent

| AFP | 271 | Aucun vote sur cette news
Francois de Rugy, photo du 16 mai 2018.
Francois de Rugy, photo du 16 mai 2018. ( Eric FEFERBERG / AFP/Archives )

Le président de l'Assemblée nationale, François de Rugy, a reçu lundi le président du Parlement ukrainien, Andriï Paroubiï, que le chef de file des députés Insoumis, Jean-Luc Mélenchon, a qualifié de "néonazi antisémite", a-t-on appris de source parlementaire.

"Voilà où mène l'atlantisme forcené", avait aussi tweeté dimanche M. Mélenchon, tandis que sur le même réseau social le député LFI de Seine-Saint-Denis Alexis Corbière demandait au titulaire du "perchoir" d'"annuler ce rendez-vous" car "la République française n'a pas à honorer ce violent xénophobe".

En conflit régulier avec ces députés d'extrême gauche, M. de Rugy (LREM) a répondu sur Twitter qu'"il est normal qu'(il) reçoive un homologue, élu à l’issue d’élections libres".

"La diplomatie parlementaire, c’est parler à tous les acteurs d’une crise: je vais ainsi reprendre les contacts avec la Douma de Russie interrompus depuis plusieurs années", a ajouté le locataire de l'Hôtel de Lassay.

A l'issue de la rencontre, la présidence de l'Assemblée a précisé que "les échanges ont notamment porté sur les textes (loi d'amnistie et statut spécial pour le Donbass) que le Parlement ukrainien doit adopter dans le cadre d’une résolution du conflit dans l’est de l’Ukraine".

M. de Rugy "a redit son attachement et celui de la France au droit international et à la résolution d’un conflit dans le cadre international multilatéral", celui du format dit "de Normandie" (Russie, Ukraine, Allemagne et France), a ajouté le communiqué de la présidence.

"Les relations entre l’Ukraine et l’Union européenne ont également été évoquées ainsi que l’accord économique signé avec la France à la fin du mois de mai dernier", a poursuivi la présidence.

En fin de journée, le président du Sénat Gérard Larcher (LR) devait également recevoir M. Paroubiï, qui a co-fondé le parti nationaliste ukrainien devenu Svoboda. Observant que "c'est un parlementaire démocratiquement élu d'abord comme parlementaire, ensuite comme président du Parlement par ses pairs", l'entourage de M. Larcher a affirmé que le président de la Rada (Parlement) était "un interlocuteur naturel".

Dans un communiqué, les sénateurs du groupe CRCE (à majorité communiste) "condamnent vivement l'accueil fait à Andriï Paroubiï, incompatible avec toutes les valeurs qui fondent la République française".

Ce lundi aussi, les ministres des Affaires étrangères russe, allemand, français et ukrainien se retrouvent à Berlin pour tenter de relancer le processus de paix dans l'est de l'Ukraine.

Kiev et l'Occident accusent la Russie d'y soutenir militairement les rebelles pro-russes, ce que Moscou dément farouchement. Le conflit a fait plus de 10.000 morts depuis son déclenchement en 2014.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/10/2018

GenSight Biologics, société biopharmaceutique dédiée à la découverte et au développement de thérapies géniques innovantes pour le traitement des...

Publié le 18/10/2018

                                                                         18 octobre 2018   Signature…

Publié le 18/10/2018

Le chiffre d'affaires de Thales sur les 9 premiers mois de l'année 2018 s'établit à 10,873 MdsE, contre 10,236 MdsE sur les 9 premiers mois de 2017,...

Publié le 18/10/2018

bioMérieux, acteur mondial du diagnostic in vitro, communique aujourd'hui les informations trimestrielles relatives à son activité au 30 septembre...

Publié le 18/10/2018

BIC annonce avoir déposé une plainte en manquement auprès de la Commission Européenne pour défaut, par la France et l'Allemagne, de leur obligation de...