En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 442.14 PTS
+0.90 %
5 436.5
+0.80 %
SBF 120 PTS
4 357.50
+0.71 %
DAX PTS
12 285.29
+0.54 %
Dowjones PTS
26 405.76
+0.61 %
7 490.32
+0.00 %
1.177
+0.84 %

Ruffin: l'Assemblée, une "chambre d'enregistrement des désirs du président"

| AFP | 268 | Aucun vote sur cette news
Le député La France Insoumise (LFI) Francois Ruffin, à Amiens devant l'usine Whirlpool, le 3 octobre 2017
Le député La France Insoumise (LFI) Francois Ruffin, à Amiens devant l'usine Whirlpool, le 3 octobre 2017 ( FRANCOIS NASCIMBENI / AFP )

Le député de La France insoumise François Ruffin a déploré mercredi que l'Assemblée nationale ne soit qu'une "chambre d'enregistrement des désirs du président".

"L'Assemblée, c'est une chambre d'enregistrement des désirs du président. (...) Quand on voit même parfois, et souvent, que les amendements sont écrits par les ministères, je pense que ça pose un grave problème. Ca dépasse le cadre de la figure d'Emmanuel Macron, je suis pour remettre du poids du côté du Parlement. En fait l’exécutif est aussi le législatif aujourd'hui", a déclaré le député sur BFM TV et RMC Radio.

François Ruffin a également déploré la faible capacité d'action des députés de l'opposition: "Et nous on nous envoie des textes, on va modifier trois virgules pour faire croire qu'on a une rôle. Le seul rôle qu'on a vraiment aujourd'hui, c'est un rôle d'interpellation. On peut interpeller mais au-delà de ça, je redoute qu'on ne peut pas faire grand-chose".

"Je ne suis pas du tout déçu car j'étais lucide. Je crois que l'une de mes fonctions, c'est de dire que le parlement est nu (...) car si jamais on veut le rhabiller demain, il faut partir d'un constat qui est sévère", a conclu l'élu.

François Ruffin a aussi été interrogé sur son face-à-face avec Emmanuel Macron mardi sur le site de l'usine Whirlpool d'Amiens. "Je pense que mon absence aurait été plus remarquée encore que ma présence. En plus, c'est une mise en lumière, qu'on le veuille ou non, que propose le président de la République. Pour moi, c'est le moment où je peux tenter de faire avancer un dossier qui me tient à cœur", a-t-il expliqué.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/09/2018

Le SmartVision2 Premium de Kapsys

Publié le 20/09/2018

Visiativ reste entouré pour la deuxième séance consécutive, toujours pénalisé par une publication intermédiaire jugée décevante par le marché...

Publié le 20/09/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 20/09/2018

Jean-Claude Biver, le président de la division montres de LVMH, a affirmé ce jour à l'agence Reuters qu'il renonçait, pour raisons de santé, à ses...

Publié le 20/09/2018

Avec des semestriels de mauvaise qualité...