Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 503.27 PTS
-2.66 %
7 489.0
-2.81 %
SBF 120 PTS
5 678.92
-2.75 %
DAX PTS
18 002.02
-1.44 %
Dow Jones PTS
38 589.16
-0.15 %
19 659.80
+0.42 %
1.070
+0. %

RSF perd son directeur général Christophe Deloire, décédé à 53 ans

| AFP | 485 | Aucun vote sur cette news
Christophe Deloire, à la tête de Reporters sans frontières, à Paris, le 6 octobre 2023
Christophe Deloire, à la tête de Reporters sans frontières, à Paris, le 6 octobre 2023 ( Thomas SAMSON / AFP/Archives )

A la tête de Reporters sans frontières (RSF) depuis 12 ans, Christophe Deloire est mort samedi à 53 ans, "des suites d'un cancer fulgurant", laissant derrière lui un long combat pour la liberté de la presse.

Il "a transformé l’association (...) en un champion mondial de la défense du journalisme, durant douze ans", a salué RSF dans un communiqué transmis à l'AFP.

"Enquêteur, formateur, président d’ONG, Christophe Deloire avait le journalisme au cœur. Pour la liberté d’informer et le débat démocratique, cet esprit libre se battait, sans frontières, sans repos", a réagi sur X le président Emmanuel Macron.

Christophe Deloire était encore en février sur les plateaux de CNews face à Pascal Praud pour défendre la décision du Conseil d'État sur le renforcement du contrôle par l'Arcom de la chaine d'infos appartenant au milliardaire conservateur Vincent Bolloré, devenue "un média d'opinion", selon RSF.

On avait également pu apercevoir sa grande silhouette, cheveux grisonnants et lunettes rondes, aux côtés des grévistes du JDD, qui ont protesté pendant plus d'un mois à l'été 2023 contre l'arrivée de Geoffroy Lejeune, marqué à l'extrême droite, à la direction du titre de Lagardère.

"Nous allons dire non à un ogre qui dévore les médias d'information (...) et les transforme en médias d'opinion", avait lancé le visage de RSF à la tribune, lors d'une soirée de soutien organisée par l'ONG.

De l'ancienne ministre de la Culture Rima Abdul Malak au patron du régulateur de l'audiovisuel, Roch-Olivier Maistre, les réactions pleuvent pour lui rendre hommage.

Pour le journaliste Pierre Haski, président du conseil d’administration de RSF, "Christophe Deloire a dirigé l’organisation à un moment crucial pour le droit à l’information. Sa contribution à la défense de ce droit fondamental a été considérable".

"Il était un ardent défenseur de notre profession à un moment où notre travail et nos valeurs sont de plus en plus remises en question", a salué le directeur de l'information de l'AFP, Phil Chetwynd.

L'an dernier, Christophe Deloire avait été nommé délégué général des États généraux de l'information, une promesse de campagne d'Emmanuel Macron en 2022.

Lancés en octobre 2023, ceux-ci ont pour but "d'aboutir à un plan d'action" pour "garantir le droit à l'information à l'heure numérique", avait-il alors expliqué à l’AFP, alors que le processus est censé aboutir cet été.

Hommage aux Etats-Unis

Depuis 2018, il était également le président fondateur du Forum sur l’information et la démocratie.

A l'international, Christophe Deloire s'était engagé sur de nombreux dossiers, comme le meurtre à Istanbul du journaliste saoudien Jamal Khashoggi ou les atteintes à la liberté de la presse en Russie.

Aux Etats-Unis, l'organisation new-yorkaise Committee to Protect Journalists (Commission de protection des journalistes, CPJ), partenaire de RSF, a estimé sur X (ex-Twitter) que "le monde avait perdu un champion de la liberté de la presse". A Washington, le National Press Club a rendu hommage à “Christophe, grand ami des journalistes où qu'ils soient, profondément passionné par les droits des journalistes", saluant son implication sur le cas d'Austin Tice, reporter américain enlevé et disparu en Syrie en 2012.

Christophe Deloire mettait régulièrement en garde contre l'augmentation des violences contre les journalistes.

"Démultipliés par les réseaux sociaux, qui portent à cet égard une lourde responsabilité, ces sentiments haineux légitiment ces violences et affaiblissent, un peu plus chaque jour, le journalisme et, avec lui, la démocratie", dénonçait-il déjà en 2018.

Avant de prendre la tête de RSF, Christophe Deloire avait dirigé de 2008 à 2012 le Centre de Formation des Journalistes (CFJ) à Paris. Il avait également travaillé pour le magazine Le Point de 1998 à 2007.

En 2004, il avait publié chez Albin Michel, "Les islamistes sont déjà là", une enquête cosignée avec le journaliste Christophe Dubois, puis "Sexus Politicus" en 2006, toujours avec Christophe Dubois, sur la sexualité dans la vie politique française.

Lancée en 1985 en France par quatre journalistes, RSF est devenue au fil des décennies un fer de lance de la liberté de la presse et du droit d'informer dans le monde.

L'ONG, dont le siège est à Paris, est présente sur tous les continents, via des bureaux dans une dizaine de villes et des correspondants dans quelque 130 pays. Elle détecte et dénonce les entraves à la liberté d'informer et vient en aide aux journalistes emprisonnés ou menacés(assistance juridique, prêt de gilets pare-balles, pressions auprès d’États et d'institutions...).

Depuis 2002, RSF publie un bilan annuel des exactions commises contre les journalistes dans 180 pays. Ce classement mondial de la liberté de la presse" fait référence pour de nombreux médias et plusieurs institutions internationales.

 ■

Copyright © 2024 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Jusqu'à
170€ de prime offerte*

Pour toute 1ère adhésion avant le 30 juin 2024 inclus, avec un versement initial investi à 30 % minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte, non garanties en capital.
*SOUS CONDITIONS

Ces contrats présentent un risque de perte en capital.
Information publicitaire à caractère non contractuel.

Actions les plus vues

Classement des actions les plus vues, pour la période du samedi 08 juin 2024 au vendredi 14 juin 2024, des marchés Euronext Paris, Bruxelles, Amsterdam, Growth Paris, NASDAQ et NYSE sur le site et l'application Bourse Direct.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 12/06/2024

Cette photo prise le 28 mai 2024 montre la journaliste Naran Unurtsetseg réagissant après une audience préliminaire devant un tribunal d'Oulan-Bator, la capitale de la Mongolie. ( Byambasuren…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/06/2024

La baisse entamée en début de semaine se poursuit de façon harmonisée en Europe, tandis que les Indices majeurs américains forment de nouveaux plus hauts historiques#spx #Cac40 #investir #bourse

Publié le 14/06/2024

Sur le plan statistique : Japon : 1H50 Décision de politique monétaire de la Banque du Japon (taux attendu inchangé à 0,10%) 6H30 Production industrielle d’avril (-0,1% attendu après…

Publié le 14/06/2024

Alstom a signé un contrat d'une valeur d'environ 430 millions d'euros pour 10 nouveaux trains Aventra de neuf voitures destinés à la ligne Elizabeth (Elizabeth Line) de Transport for London. Le…

Publié le 14/06/2024

Casino annonce la finalisation du regroupement des actions composant son capital par voie d’échange de 100 actions existantes contre une action nouvelle à 1 euro, ainsi que l’effectivité de la…

Publié le 14/06/2024

14h30 aux Etats-UnisIndice manufacturier de la Fed de New-York en juinsource : AOF

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes.
Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne