En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 024.26 PTS
+0. %
5 994.00
+0.44 %
SBF 120 PTS
4 743.30
-
DAX PTS
13 576.68
-
Dow Jones PTS
28 989.73
-0.58 %
9 141.47
+0. %
1.103
+0.03 %

Royal annonce que l'exécutif envisage de mettre fin à ses fonctions d'ambassadrice des Pôles

| AFP | 267 | 3 par 2 internautes
Ségolène Royal intervient lors d'un gala de bienfaisance à Beverly Hills en janvier 2016
Ségolène Royal intervient lors d'un gala de bienfaisance à Beverly Hills en janvier 2016 ( Alberto E. Rodriguez / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives )

L'ex-ministre Ségolène Royal a annoncé mardi que l'exécutif envisageait de "mettre fin" à ses fonctions d'ambassadrice des Pôles en raison de ses critiques récurrentes du gouvernement, s'estimant déjà licenciée et assurant qu'elle n'entend pas se taire.

L'ex-candidate à la présidentielle de 2007 publie sur Facebook une lettre des ministères des Affaires étrangères et de la Transition écologique, dont le Canard enchaîné a publié le premier des extraits, affirmant qu'il "est envisagé de mettre fin" à ses fonctions.

Mme Royal reproduit une lettre datée du 7 décembre, envoyée au regard de ses "récentes prises de paroles publiques qui mettent en cause la politique du gouvernement" à laquelle, soulignent les ministères, elle est "étroitement associée" en sa "qualité d'ambassadrice, titulaire d'un emploi à la décision du gouvernement".

La lettre prévient qu'un "prochain Conseil des ministres pourrait examiner le projet de décret mettant fin à vos fonctions d'ambassadrice".

Ségolène Royal, faisant référence à l'article du Canard enchaîné, estime pour sa part que son "licenciement de cette mission bénévole sur les pôles a déjà eu lieu, sans entretien préalable".

"Je comprends par cette lettre que le Président de la République va mettre fin à mes fonctions (lors) d'un prochain Conseil des ministres puisque je n’ai pas l’intention de renoncer à ma liberté d’opinion et d’expression garantis par la Constitution. J’en prends acte", ajoute-t-elle sur sa page Facebook.

La ministre de la Transition écologique et solidaire, Élisabeth Borne, a également lancé dimanche un ultimatum à l'ambassadrice des pôles Ségolène Royal, la sommant de "faire un choix" si elle veut garder sa fonction impliquant un "devoir de réserve".

L'ex-ministre et candidate socialiste à la présidentielle de 2007 a multiplié ces derniers temps les attaques à l'encontre du gouvernement, publiant en décembre des tweets critiquant le pouvoir sur les pesticides, la réforme des retraites, ainsi que la proximité d'Emmanuel Macron avec "le monde du business mondialisé".

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/01/2020

Cette cession s'effectue auprès du groupe Coréen K2...

Publié le 24/01/2020

Arrivé au Havre à l'été 2018 en provenance du club de Djurgarden, avec lequel il a remporté la coupe de Suède, l'attaquant international zimbabwéen (8 sélections) a disputé 46 matchs de Ligue…

Publié le 24/01/2020

L'action Walt Disney a fini en recul de 1,5% vendredi à Wall Street.

Publié le 24/01/2020

La Cour d'Appel de Douai rend une décision favorable à METabolic EXplorer quant au projet de Malaisie abandonné en 2014...

Publié le 24/01/2020

Cette hausse représente 21 euros/an en moyenne sur la facture d'un consommateur résidentiel d'EDF...