En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 453.97 PTS
+0.58 %
5 440.50
+0.34 %
SBF 120 PTS
4 355.95
+0.35 %
DAX PTS
12 729.92
+0.54 %
Dowjones PTS
25 119.89
+0.22 %
7 403.89
+0.00 %
Nikkei PTS
22 794.19
+0.43 %

"Rien n'arrête la liberté" : le "testament" de Liu Xiaobo

| AFP | 244 | Aucun vote sur cette news
Des militants réunis à Hong Kong, le 5 juillet 2017, pour envoyer des cartes postales à Liu Xiaobo
Des militants réunis à Hong Kong, le 5 juillet 2017, pour envoyer des cartes postales à Liu Xiaobo ( Anthony WALLACE / AFP/Archives )

"Aucune force ne peut arrêter la quête de l'homme pour la liberté", avertissait Liu Xiaobo dans un texte écrit peu avant sa condamnation en 2009 et qui fait figure de testament du Nobel chinois, mort jeudi après huit années de détention.

Emprisonné, Liu Xiaobo n'avait pu se rendre à Oslo pour la remise de son prix, attribué en octobre 2010. Il avait été représenté à la cérémonie par une chaise vide.

Mais un de ses textes, daté de décembre 2009, y avait été lu. C'est le dernier de ses écrits à avoir été rendu public.

"Je crois fermement que la progression politique de la Chine ne s'arrêtera pas et, rempli d'optimisme, j'attends avec impatience l'avènement d'une Chine libre", écrivait le dissident, qui devait être condamné peu après pour "subversion".

"La Chine finira par devenir un Etat de droit, où règnent les droits de l'homme", assurait-il dans ce texte de quatre pages.

Liu Xiaobo
Liu Xiaobo ( Gal ROMA / AFP )

S'adressant plus bas à sa femme, la poétesse Liu Xia, qui vit en résidence surveillée depuis 2010, il assurait n'avoir "aucun regret quant aux choix" qu'il avait faits, disant attendre "demain avec optimisme".

"J'attends avec impatience le jour où mon pays sera une terre de liberté d'expression (...) où chaque citoyen pourra exprimer ses opinions politiques sans peur et où personne ne souffrira jamais de persécutions pour avoir exprimé des vues divergentes", espérait le premier Chinois à avoir reçu le Nobel de la paix.

"J'espère que je serai la dernière victime de l'interminable inquisition littéraire chinoise et que désormais plus personne ne sera poursuivi pour ses paroles", lançait l'ancien professeur de littérature, dont les livres sont interdits en Chine.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/07/2018

L'USD/JPY a dépassé une ligne de tendance baissière

Publié le 18/07/2018

Croissance de 4,3% au T2 à taux de change constants

Publié le 18/07/2018

Altice Europe a refinancé 2,75 milliards de dollars de dette de sa filiale Altice France, en deux tranches de 1 et 1,75 milliard. L'opérateur avait déjà refinancé lundi 2,5 milliards d'euros de…

Publié le 18/07/2018

Guy Degrenne a ramené sa perte nette à 10 millions d'euros à l'issue de l'exercice 2017-2018 clos fin mars, après -10,2 millions sur l'exercice précédent. Elle inclut notamment un profit de 1,6…

Publié le 18/07/2018

2RH (holding des marques SHARK Helmets, Bering, Basgter, Segura & Cairn) et spécialiste de l'équipement moto et outdoor, vient de confirmer l'entrée à...