En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 580.38 PTS
+0.31 %
5 528.00
-
SBF 120 PTS
4 415.60
+0.30 %
DAX PTS
12 222.39
+0.57 %
Dowjones PTS
26 559.54
+0.42 %
7 689.72
+0.00 %
1.124
+0.00 %

Richard Ferrand accuse François Ruffin de "prêcher la haine" contre Macron

| AFP | 294 | Aucun vote sur cette news
Le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand, le 27 mars 2019 à Paris
Le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand, le 27 mars 2019 à Paris ( Martin BUREAU / AFP/Archives )

François Ruffin prêche "la haine", a fustigé dimanche le président de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand, en réaction à l'affirmation par le député de la Somme qu'Emmanuel Macron "suscite la haine".

"Ce sont des propos de prêcheur de haine", a commenté M. Ferrand sur Radio J: "S'il est un sentiment qui est étranger (à Emmanuel Macron), c'est tout sentiment de haine. En revanche, je ne dirais pas la même chose de celui que vous venez de citer".

"Je crois qu'en effet, je le dis depuis le début, Emmanuel Macron suscite la haine. Je ne l'éprouve pas", a déclaré François Ruffin dans l'émission "On n'est pas couché" diffusée samedi soir.

"Par son comportement depuis le début du mandat, Emmanuel Macron suscite une colère permanente, parce qu'il y a une inégalité profonde dans le pays. Il y rajoute des décisions qui sont manifestement injustes", poursuit le député de La France insoumise (LFI).

L'ancien journaliste, essayiste et réalisateur a fait d'Emmanuel Macron la cible principale de ses critiques, notamment dans son récent livre "Ce pays que tu ne connais pas" (Les Arènes).

Selon Richard Ferrand, certaines des critiques contre le président dans ce livre sur "l'image du banquier, ensuite en citant la banque Rothschild" sont à connotation antisémite.

"Il utilise clairement tous les clichés qui relèvent de l'antisémitisme militant pour exprimer sa haine à l'égard du président Macron", a-t-il affirmé sur Radio J.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/04/2019

Pour l'exercice 2018, Wedia affiche un chiffre d'affaires consolidé de 10,8 ME, en hausse de 16% par rapport à l'exercice 2017, soit 9,3 ME...

Publié le 18/04/2019

Les revenus locatifs de Carmila pour les 3 premiers mois de l'année 2019 s'élèvent à 89,2 millions d'euros, contre 82,1 millions d'euros en 2018 sur...

Publié le 18/04/2019

Implanet affiche pour l'exercice 2018 une perte nette de 5,55 ME, contre 6,61 ME un an auparavant...

Publié le 18/04/2019

L'assemblée générale des actionnaires de CNP Assurances qui s'est réunie le 18 avril 2019 à Paris a approuvé les comptes sociaux et consolidés de...

Publié le 18/04/2019

Accor a fait le point sur son activité du premier trimestre 2019. Ainsi, le groupe hôtelier a réalisé un chiffre d'affaires de 987 millions d’euros sur la période, en progression de 34,2% en…