5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Révélations d'harcèlements sexuels: une "honte" selon Macron

| AFP | 249 | Aucun vote sur cette news
Emmanuel Macron, le 17 novembre 2017 à Göteborg
Emmanuel Macron, le 17 novembre 2017 à Göteborg ( LUDOVIC MARIN / AFP )

Les cas de harcèlement sexuel à grande échelle, révélés publiquement sur les réseaux sociaux, sont "une honte", a déclaré vendredi Emmanuel Macron tout en estimant qu'il ne fallait pas que ces dénonciations publiques ne remplacent la justice.

La Suède "n'a pas l'exclusivité, nous avons la même situation et la même honte", a déclaré le président français, interrogé sur la tribune de 2.000 musiciennes suédoises dénonçant des harcèlements et des viols dans le milieu de la musique, à l'issue d'un sommet de l'UE à Göteborg.

"Il y a un an, quand j'ai lancé mon mouvement, nous avons fait des sondages et le problème du harcèlement sexuel des femmes figurait parmi les premiers sujets de préoccupations des gens (...) Et c'est pour cela que j'ai décidé de faire de l'égalité hommes-femmes une priorité de mon mandat", a-t-il dit.

"Cette violence sexuelle, cachée, par tant de gens, c'est insupportable. Nous devons changer. Calmer ces pulsions qu'ont certains hommes de dominer les autres, cette violence sexuelle, cette violence sociale. Nous devons éduquer, c'est capital", a insisté le chef de l'Etat français au cours d'une conférence de presse conjointe avec le Premier ministre suédois Stefan Löfven.

"Nous devons avoir ce débat public mais en même temps il ne faut pas qu'il remplace la justice", a-t-il toutefois mis en garde. "Le débat public ne doit pas être celui qui juge les cas particuliers, car parfois c'est vrai mais parfois non, c'est toujours compliqué. Allez à la police, portez plainte, protégez-vous. Mais nous devons orienter les cas particuliers vers la justice. Les coupables doivent être punis, pas juste blâmés", selon M. Macron.

De son côté le Premier ministre suédois s'est dit "horrifié" par la pétition des musiciennes. "Nous devons avoir un sérieux débat dans notre société. C'est un honte. Personne ne pouvait imaginer l'échelle du problème. Il faut agir dans les écoles, pour que les jeunes hommes comprennent ce que signifie être un homme. Un homme n'agresse pas les femmes. Un homme respecte les femmes", a-t-il dit.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Le conseil d'administration de SoLocal Group a pris acte de la démission de Monica Menghini et a décidé, sur proposition du comité des nominations, de coopter Marie-Christine Levet en qualité…

Publié le 15/12/2017

En prévision de son départ de Wendel le 31 décembre prochain, Frédéric Lemoine a présenté sa démission du conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 31 décembre 2017. En…

Publié le 15/12/2017

André François-Poncet remplace Frédéric Lemoine au Conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 1er janvier 2018   Neuilly-sur-Seine, le 15 décembre…

Publié le 15/12/2017

L'objectif d'Immobilière Dassault est de lancer un projet de restructuration de ce bâtiment

Publié le 15/12/2017

Immobilière Dassault a finalisé l'achat d'un immeuble situé au 16 rue de la Paix, Paris 2ème, dont elle avait annoncé avoir signé une promesse le 23 octobre dernier. Il est rappelé que cet…

CONTENUS SPONSORISÉS