En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 900.42 PTS
-0.18 %
4 900.0
-0.03 %
SBF 120 PTS
3 899.73
-0.05 %
DAX PTS
10 922.63
-0.06 %
Dowjones PTS
24 527.27
+0.64 %
6 763.96
+0.00 %
1.137
+0.03 %

"Réveillons-nous!" : un collectif de jeunes socialistes plaide pour un PS "du XXIe siècle"

| AFP | 330 | 5 par 1 internautes
Des membres du Parti socialiste lors des universités d'été du parti à La Rochelle, le 30 août 2015
Des membres du Parti socialiste lors des universités d'été du parti à La Rochelle, le 30 août 2015 ( JEAN-PIERRE MULLER / AFP/Archives )

Un collectif de jeunes socialistes ayant "en commun le fait de ne pas se résigner au déclassement du PS" estime dans une tribune publiée vendredi que le parti socialiste "n'a jamais été autant d'actualité" et formule plusieurs propositions de changement.

"Le Parti socialiste, de la base militante à Solférino, dans l'ensemble de ses fédérations, produit encore de la réflexion, ou du moins est encore un creuset d'idées", jugent ces jeunes socialistes du collectif "En commun" dans une tribune publiée dans Le Monde et intitulée: "Socialistes: réveillons-nous!".

Regrettant les "dysfonctionnements" faisant que "(parfois) des propositions qui font consensus au PS n'émergent pas, tandis que des positions extrêmement minoritaires peuvent se traduire en loi, sur un sujet aussi fondamental que le travail ou les libertés publiques", ils protestent contre l'idée des "prétendues +gauches irréconciliables+" selon eux alimentée par des "postures" elles-mêmes liées au système des primaires.

A ce titre, les signataires, dont Willy Bourgeois, conseiller régional délégué en Bourgogne-Franche-Comté, Nicolas Brien, premier fédéral de l'Allier, et Gabrielle Siry, secrétaire nationale à l’Économie du PS, rappellent ne pas avoir tous soutenu le même candidat lors de la primaire socialiste qui a désigné Benoît Hamon candidat à la présidentielle.

"Nous ne raisonnons pas en termes de +parts de marché+ à occuper au sein du parti ou à gauche, nous constatons que nous partageons les mêmes valeurs et les mêmes analyses sur la réalité du XXIe siècle et le fonctionnement inadapté du Parti socialiste à celle-ci", expliquent-ils.

Pour soutenir leur démarche, ils demandent une "réorganisation" du parti "plus horizontale", et développent des propositions qu'ils estiment centrales "pour un parti social-démocrate du XXIe siècle".

Parmi ces propositions figurent l'idée que socialisme et écologie sont "indissociables", que "protection sociale et réduction des inégalités (sont) au cœur du projet de la gauche", ou encore que le PS a "le devoir de rassembler ce qui est épars, autour d'une pierre d'angle: recréer des +communs+" face à mondialisation.

Ils plaident également pour une "Union européenne forte" mais sur laquelle il faut pouvoir "porter un jugement critique", en particulier pour ce qui concerne les "politiques économiques néolibérales".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2018

Le double test du support clé des 107.15 euros a permis de stopper la correction du titre qui a entrepris depuis un mouvement de rebond. Du côté des indicateurs techniques, le RSI retrouve un…

Publié le 13/12/2018

Par courrier reçu le 10 décembre 2018 par l'AMF, complété par un courrier reçu le 13 décembre, la société LUX Investment Fund S...

Publié le 13/12/2018

Offre de mobilité verte qui vise à simplifier l'accès aux véhicules électriques...

Publié le 13/12/2018

  Le programme européen MALE RPAS passe avec succès sa revue de conception préliminaire, dernière étape de l'étude de définition   La revue de conception…

Publié le 13/12/2018

Total a signé un accord portant sur la cession d'une participation de 4% dans le projet de gaz naturel liquéfié (GNL) Ichthys en Australie au partenaire opérateur INPEX pour un montant global de…