5 513.12 PTS
+0.06 %
5 516.5
+0.15 %
SBF 120 PTS
4 398.92
+0.00 %
DAX PTS
13 200.51
-
Dowjones PTS
25 803.19
+0.89 %
6 758.54
+0.00 %
Nikkei PTS
23 951.81
+1.00 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Réunion des juppéistes: réaffirmer "une certaine conception de la droite", explique Juppé

| AFP | 237 | Aucun vote sur cette news
Le maire de Bordeaux Alain Juppé lors d'une conférence de presse le 2 juin 2017 à Nancy
Le maire de Bordeaux Alain Juppé lors d'une conférence de presse le 2 juin 2017 à Nancy ( JEAN CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP )

Réaffirmer une "certaine conception de la droite" et constituer "une pépinière de nouveaux talents", tels sont les enjeux de la réunion des proches d'Alain Juppé à Bordeaux, indique l'ex-candidat malheureux à la primaire de la droite, dans un entretien publié vendredi par le quotidien Sud Ouest.

A partir de vendredi soir, jusqu'à dimanche, vingt à trente proches de l'ancien Premier ministre se réuniront dans la capitale girondine pour un rendez-vous ayant vocation à devenir annuel.

"La campagne de la primaire a créé des liens très forts entre nous. Nous avons senti le besoin de nous parler", explique le maire de Bordeaux, qui récuse toute "rentrée politique", répétant son souhait de ne pas se "relancer dans l'arène politique nationale".

Un des "grands enjeux de cette rencontre", c'est de "réaffirmer nos valeurs", ajoute l'ancien favori à la présidentielle, sèchement battu par François Fillon au deuxième tour de la primaire. "Nous sommes attachés à une certaine conception de la droite. Et je souhaite que nous la définissions un peu mieux", poursuit-il, évoquant une "droite humaniste, patriote, franchement européenne, optimiste".

Le maire de Bordeaux souhaite aussi "aider à constituer une pépinière de nouveaux talents" pour un "renouvellement de la classe politique", dit-il, citant le conseiller départemental du Finistère Maël de Calan, 36 ans, un "type de profil qu’il faut encourager".

Interrogé sur les divisions au sein des Républicains (LR), Alain Juppé reconnaît que même parmi les participants à la réunion bordelaise, "tous n’ont pas la même sensibilité". "Certains se sont ralliés à Emmanuel Macron, d’autres sont restés fidèles à LR. Les réunir pour tracer des perspectives, ce n'est pas une volonté de division, mais de discussion", insiste-t-il.

Sur l'élection à la tête du parti en décembre, le maire de Bordeaux affirme qu'il y "aura une discussion avec les candidats à la présidence de LR pour voir comment nos idées peuvent être prises en compte". Seule ligne rouge, le rapprochement avec le Front national, rappelle-t-il.

Enfin, des premiers mois de la présidence d'Emmanuel Macron, Alain Juppé tire un bilan "contrasté" : d'un côté, une image de la France à l'international "améliorée incontestablement", de l'autre "un grand flou artistique sur le budget 2018".

"Il y a eu beaucoup de communication. Avec la bienveillance des médias", estime M. Juppé. "Si j’avais dit : +je suis Jupiter+, j’en aurai pris plein la gueule... Jupiter, c’est le roi des dieux. Mitterrand, s’était borné à être dieu", ironise l'ancien Premier ministre.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/01/2018

La société a amélioré son Ebitda en 2017, alors qu'elle ne visait que la stabilité...

Publié le 16/01/2018

Colas Rail, filiale de Bouygues, a remporté en groupement avec TSO (filiale de NGE) deux contrats de maintenance du réseau ferré français attribués par SNCF Réseau pour un montant total…

Publié le 16/01/2018

Les actions seront radiées en février...

Publié le 16/01/2018

Suite à un accord de licence avec Sony Interactive Entertainment

Publié le 16/01/2018

Au cours des 9 premiers mois de l’exercice 2017/2018, qui couvre la période allant du 1ermars 2017 au 30 novembre 2017, Orchestra-Prémaman a réalisé un chiffred’affaires consolidé de 469,1…

CONTENUS SPONSORISÉS