En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 771.33 PTS
-0.35 %
5 767.00
-0.29 %
SBF 120 PTS
4 571.97
-0.42 %
DAX PTS
13 000.52
-0.27 %
Dow Jones PTS
27 960.80
-3.56 %
9 079.63
+0. %

Retraites: LREM dénonce des "sous-entendus grotesques" de LFI sur un rapporteur du texte

| AFP | 369 | 5 par 1 internautes
Le député LREM Guillaume Gouffier Cha le 19 juin 2017 à l'Assemblée nationale
Le député LREM Guillaume Gouffier Cha le 19 juin 2017 à l'Assemblée nationale ( Thomas Samson / AFP/Archives )

Le député LREM Guillaume Gouffier Cha a fustigé mardi soir les "insinuations" et "sous-entendus grotesques" d'une parlementaire insoumise sur le "marcheur" Jacques Maire, co-rapporteur de la réforme des retraites, au sujet de ses fonctions passées dans le groupe d'assurances Axa.

Selon Guillaume Gouffier Cha, lui-même rapporteur général de la réforme des retraites, la députée LFI Mathilde Panot a "insinué" que Jacques Maire (LREM) défendait le projet de loi car "il avait travaillé à une époque chez Axa".

Dans une "mise au point", M. Gouffier Cha a dénoncé en commission à l'Assemblée une "attaque d'une malhonnêteté intellectuelle particulièrement forte" et des "sous entendus grotesques".

"Je tiens à saluer l'homme et la qualité de Jacques Maire qui a travaillé jusqu'en 2012 chez Axa puis est revenu au Quai d'Orsay, et qui ensuite a été dirigeant de Vigeo", une agence de notation sociale et environnementale, a-t-il souligné, en se félicitant d'avoir des collègues qui "n'ont pas pour seule expérience des mandats politiques".

Dans l'opposition cependant, Boris Vallaud (PS) a assuré à M. Maire que "chacun juge son travail sur le fond de la réforme, rien de plus".

Le LR Eric Woerth a dénoncé à son tour "les mises en cause personnelles" qui "dénaturent le travail parlementaire. Ca rejaillit en général sur les émetteurs de ce type de rumeurs et de soupçons insupportables".

Mardi, l'insoumise Mathilde Panot a présenté Jacques Maire sur Twitter comme "un énarque qui est passé de la haute administration à la direction d'Axa - qui se réjouit de la réforme des retraites - pantouflard professionnel et médaillé d'or ! Vous avez dit intérêt général ?".

"Ce n'est pas une insinuation grotesque mais une question de transparence. Ce n'est pas la meilleure des choses de choisir comme rapporteur un ancien dirigeant d'Axa. C'est une situation qui peut s'apparenter à un conflit d'intérêts", estime Mme Panot auprès de l'AFP.

Ancien du PS, Jacques Maire, 57 ans, est chargé de la partie du texte dédiée à "l'équité et la liberté dans le départ à la retraite". Il est le fils de l'ancien dirigeant de la CFDT Edmond Maire, à l'origine du virage réformateur de la centrale, et a été lui-même syndicaliste dans sa jeunesse.

Au cours de sa carrière, cet énarque a oscillé entre les cabinets ministériels et le privé, avec quelques années chez Axa.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 29 février 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/02/2020

Par courrier reçu le 24 février 2020 par l'AMF, la société BlackRock, Inc...

Publié le 25/02/2020

Anevia, éditeur de logiciels pour la distribution de la télévision et de la vidéo en direct, en différé et à la demande a annoncé la nomination d’Alexandre Nitu au poste de Vice-Président…

Publié le 25/02/2020

Gains à prendre

Publié le 25/02/2020

Vinci a annoncé dans un communiqué qu'ETF (Eurovia), en groupement avec Sogea-Satom (VINCI Construction International Network), vient de signer un contrat de réhabilitation de la voie ferrée…

Publié le 25/02/2020

Lysogène débute la séance sur un gain de 43% à 3,59 euros...