En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 359.13 PTS
-0.44 %
4 346.00
-0.74 %
SBF 120 PTS
3 409.81
-0.44 %
DAX PTS
9 848.35
+0.33 %
Dow Jones PTS
22 393.36
+0.3 %
7 939.77
+0.64 %

Retraites: les communistes attaquent les "marcheurs" à l'Assemblée

| AFP | 436 | 1 par 1 internautes
Le secrétaire national du PCF et député Fabien Roussel, le 10 décembre 2019 à l'Assemblée nationale à Paris
Le secrétaire national du PCF et député Fabien Roussel, le 10 décembre 2019 à l'Assemblée nationale à Paris ( DOMINIQUE FAGET / AFP/Archives )

"Vous auriez été beau dans la Résistance": le secrétaire national du PCF Fabien Roussel s'en est pris mardi à l'Assemblée au "marcheur" Stanislas Guerini, lui reprochant "d'insulter la mémoire" des communistes et de l'un des "pères fondateurs" de la Sécurité sociale, Ambroise Croizat.

Dès le démarrage des débats sur les amendements au projet de réforme des retraites, la température a connu une poussée mardi.

En convoquant lundi Ambroise Croizat ou l'ancien secrétaire général du PCF Maurice Thorez pour défendre la réforme, Stanislas Guerini a "insulté leur mémoire et celle de tous les communistes", a lancé Fabien Roussel.

"Oui, nous le Parti communiste français nous avons versé le sang dans la Résistance, et nous l'avons fait avec d'autres. Oui, nous avons écrit le programme des Jours heureux (du Conseil national de la Résistance) et créé la Sécu, et nous l'avons fait avec d'autres", a-t-il poursuivi.

"Pour nous les racines, c'est la France, et pour vous c'est quoi ? C'est la finance (...). Comment pouvez-vous dire que nous nous opposons à tout quand c'est vous qui dites non à tout", a poursuivi le député.

"Vous, vous êtes +en même temps+, vous auriez été beau dans la Résistance, vous auriez été +en même temps quoi ?+", a-t-il enchaîné, suscitant l'indignation de la majorité.

"Vous n'écoutez pas les Français, quand on vous propose un débat dans tout le pays, vous dites non. Osez venir faire le débat dans les usines, dans les hôpitaux, dans les écoles, dans les bureaux. Osez dire ce qu'il y a dans votre texte de loi. Osez le référendum", a conclu Fabien Roussel.

La veille, Stanislas Guerini, député de Paris et délégué général de LREM, avait reproché aux communistes de "ne pas être à la hauteur de leur histoire", en rejetant un texte de loi qui prévoit "une retraite minimale" de 1.000 euros pour les carrières complètes dès 2022.

"La gauche qui ne fait rien, elle ne sert à rien, la gauche qui s’oppose à tout, elle ne sert à rien du tout", avait lancé M. Guerini dans une atmosphère électrique.

Le communiste Ambroise Croizat, ministre du Travail de 1945 à 1947, fut l'un des bâtisseurs de la Sécurité sociale.

Les échanges mardi dans l'hémicycle ont repris péniblement, avec une série de rappels au règlement de la part des oppositions qui ont contesté les modalités d'organisation de la séance ou l'irrecevabilité de certains amendements.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 31/03/2020

En dépit de la crise sanitaire, la stratégie du Groupe Mecelec demeure inchangée

Publié le 31/03/2020

Antalis estime que l'impact de la pandémie du Covid-19 affectera toute l'économie mondiale en 2020 et donc les activités d'Antalis. En particulier, le 1er semestre est attendu en recul...

Publié le 31/03/2020

Evolution de la gouvernance au sein de PSA Groupe...

Publié le 31/03/2020

Air Liquide, Groupe PSA, Schneider Electric, Valeo relèvent le défi de produire 10.000 respirateurs Air Liquide Medical Systems en réponse à la demande du Gouvernement...

Publié le 31/03/2020

Devant le besoin impérieux de disposer de davantage de respirateurs sur le territoire national, le gouvernement a demandé à un groupement d'industriels français, piloté par Air Liquide,…