En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 919.02 PTS
+0.59 %
5 934.5
+0.86 %
SBF 120 PTS
4 655.99
+0.57 %
DAX PTS
13 282.72
+0.46 %
Dow Jones PTS
28 135.38
+0.01 %
8 487.71
+0.25 %
1.112
0. %

Retraites: Berger demande au gouvernement de "ne pas créer l'affrontement"

| AFP | 1111 | 5 par 5 internautes
Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, à Matignon, le 25 novembre 2019 à Paris
Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, à Matignon, le 25 novembre 2019 à Paris ( ERIC FEFERBERG / AFP )

Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, a considéré lundi qu'il était "de la responsabilité du gouvernement de ne pas créer l'affrontement" à moins de dix jours d'une grève reconductible contre la réforme des retraites.

"Il est de la responsabilité du gouvernement de ne pas créer l'affrontement. L'affrontement est mortifère pour tout le monde, pour le fond du sujet et pour les travailleurs", a déclaré le numéro un du seul grand syndicat favorable à la réforme, à l'issue d'un entretien avec Édouard Philippe.

Le Premier ministre reçoit lundi et mardi l'ensemble des leaders des organisations de salariés et d'employeurs à propos de la réforme des retraites.

Une journée de mobilisation prévue le 5 décembre, mais à laquelle la CFDT ne s'est pas ralliée, suscite par ailleurs interrogations et inquiétudes dans les rangs de la majorité, qui craignent un blocage du pays, a fortiori si le mouvement est amené à durer.

Interrogé sur une possible évolution du dialogue, M. Berger a indiqué qu'elle était "absolument nécessaire".

"Si le gouvernement était tenté - ça n'est pas ce qui nous a été dit -, mais s'il était tenté d'y aller tout seul, sans écouter les alertes qu'on lui a faites ou que d'autres lui font, forcément il ferait une erreur", a-t-il fait valoir.

"Je pense qu'on a perdu beaucoup de temps, parce qu'on a perdu le fil du sujet. Et si on a perdu le fil du sujet, c'est parce que le débat ne s'est pas positionné où il fallait, aussi parce qu'il y eu des tergiversations de la part du gouvernement", a-t-il encore déploré.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
5 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2019

L'opération se conclut à 590 ME pour 50% de participation...

Publié le 13/12/2019

La société anglaise Clugston, associée au Groupe CNIM en tant que génie civiliste pour plusieurs contrats de réalisation d'usines de valorisation de...

Publié le 13/12/2019

Wendel et d'autres actionnaires existants d'Allied Universal ont finalisé la cession d'une part majoritaire de leur participation dans la société à...

Publié le 13/12/2019

Au premier semestre, clos fin septembre, EuropCorp a essuyé une perte nette, part du groupe, de 22,7 millions d’euros contre une perte de 88,9 millions d’euros, un an plus tôt. Le premier…

Publié le 13/12/2019

En novembre 2019, le trafic de Paris Aéroport ressort en hausse de 0,9 % par rapport au mois de novembre 2018 avec 7,9 millions de passagers accueillis, dont 5,7 millions à Paris-Charles de Gaulle…