5 526.51 PTS
+0.58 %
5 533.5
+0.75 %
SBF 120 PTS
4 420.31
+0.58 %
DAX PTS
13 434.45
+1.15 %
Dowjones PTS
26 071.72
+0.21 %
6 834.33
+0.34 %
Nikkei PTS
23 808.06
+0.19 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Retraite, chômage des députés: feu vert à l'Assemblée pour un alignement sur le droit commun

| AFP | 330 | Aucun vote sur cette news
Le président de l'Assemblée nationale, François de Rugy, dans la
Le président de l'Assemblée nationale, François de Rugy, dans la "salle des pas perdus", le 1er août 2017 à Paris ( PHILIPPE LOPEZ / AFP )

Le bureau de l'Assemblée nationale a donné mercredi son feu vert à un alignement sur le droit commun du régime de retraite des députés et de leur allocation chômage, selon un communiqué.

Les conditions de retraite des députés seront celles de la fonction publique, avec une application immédiate mais non rétroactive, a-t-on précisé de source parlementaire.

L'allocation de fin de mandat des députés (chômage) sera alignée sur le régime de l'allocation d'aide au retour à l'emploi (ARE).

De plus, le bureau, plus haute instance collégiale de l'Assemblée, a décidé de supprimer dès à présent les avantages sur les transports dont bénéficiaient certains anciens parlementaires et leur conjoint.

Actuellement, les anciens députés ayant été parlementaires au moins 18 ans peuvent obtenir le remboursement de 50% des dépenses relatives à six voyages aériens aller-retour par an en métropole, et une prise en charge de leurs déplacements en train. Les anciens députés ayant été élus à l'Assemblée à trois reprises ont les mêmes avantages pour les voyages aériens. Pour le train, ils ont droit à une carte demi-tarif ou au remboursement intégral de quatre voyages aller-retour en métropole.

L'économie sur ces avantages de transport est évaluée à 800.000 euros par an par la présidence.

Le président de l'Assemblée nationale, François de Rugy (République en marche, issu des écologistes), avait annoncé récemment ces premières décisions pour qu'"on parl(e) enfin des députés non plus pour des soupçons mais pour le travail qu'ils font". La suppression du régime spécial de retraites des parlementaires, déjà réformé en 2010, était aussi une promesse du candidat Emmanuel Macron.

En outre, comme souhaité par M. de Rugy, le bureau a arrêté "la méthode du processus de réforme" pour "une nouvelle Assemblée nationale", voulue plus "moderne" et préparant la réduction du nombre de parlementaires.

Sept groupes de travail seront constitués en septembre: sur "le statut des députés et leurs moyens de travail", "les conditions de travail à l’Assemblée nationale et le statut des collaborateurs parlementaires", "la procédure législative" et "les droits de l’opposition", "les moyens de contrôle et d’évaluation", "le développement durable" à l'Assemblée, "la démocratie numérique" et encore "l’ouverture de l’Assemblée nationale à la société".

Chaque groupe de travail sera composé de dix députés et chaque groupe politique en présidera un, assisté d'un rapporteur de la majorité. Les auditions seront publiques.

A partir d'une feuille de route fournie par le bureau, chaque groupe devra faire des propositions tous les six mois. Les propositions retenues par le bureau pourront être traduites dans des propositions de loi ou amendements, notamment au projet de réforme constitutionnelle annoncé par le chef de l'Etat.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/01/2018

Dominique Carouge exerçait depuis le 1er janvier 2016 les responsabilités de Directeur Financier Adjoint et de Responsable des Opérations financières et du Contrôle...

Publié le 19/01/2018

COMMUNIQUE DE PRESSE                                                            Paris, le 19 janvier…

Publié le 19/01/2018

    EXEL Industries Société Anonyme au capital de 16 969 750 EUR Siège Social : 54, rue Marcel Paul 51206 Epernay Cedex RCS Epernay n° B 095 550 356…

Publié le 19/01/2018

Une fois converties en actions ordinaires, ces ADP seront admises à la négociation sur le marché Euronext Growth...

Publié le 19/01/2018

Visiativ a finalisé le rachat par Alliativ, société holding détenue par les deux fondateurs dirigeants Laurent Fiard et Christian Donzel, des 450 660 ADP 2012 (Action à Dividende Prioritaire)…

CONTENUS SPONSORISÉS