En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 153.19 PTS
+1.79 %
5 158.50
+1.94 %
SBF 120 PTS
4 084.66
+1.64 %
DAX PTS
11 299.80
+1.89 %
Dowjones PTS
25 883.25
+1.74 %
7 055.18
+0.47 %
1.130
+0.07 %

Retailleau (LR) ne voit pas Macron fixer un référendum le jour des européennes

| AFP | 237 | 3 par 1 internautes
Le chef de file des sénateurs LR, Bruno Retailleau, quitte l'Elysée après un entretien avec le chef de l'Etat, le 5 février 2019
Le chef de file des sénateurs LR, Bruno Retailleau, quitte l'Elysée après un entretien avec le chef de l'Etat, le 5 février 2019 ( LUDOVIC MARIN / AFP )

Organiser "un référendum peut être une bonne idée, mais certainement pas le jour des européennes", a déclaré Bruno Retailleau, le chef de file des sénateurs LR, après avoir été reçu mardi par Emmanuel Macron.

"Je suis convaincu qu'il ne viendra pas à l'idée du président de la République de le faire concomitamment aux élections européennes", a précisé M. Retailleau à l'issue d'un entretien avec le chef de l'Etat dans le cadre du grand débat.

Car "ce serait confisquer le débat européen et jouer l'Europe à la roulette russe du référendum", a-t-il ajouté.

Au cours d'un entretien de plus d'une heure, le sénateur a dit au président que, étant "la clé de voûte des institutions, en quelque sorte le père de la Nation", il avait la responsabilité de ne pas aggraver "la division entre les Français, entre les gens du bas et les gens d'en haut". "Et parce qu'il est président de la République, il doit faire très attention dans son expression à faire en sorte qu'il n'ajoute pas à cette division. C'est fondamental", a-t-il ajouté.

Pour lui, "les Français ne demandent pas la proportionnelle tous les jours sur les rond-points. Ils demandent du pouvoir d'achat, ils demandent moins d'impôts, et on ne réglera cette question que si on fait moins de dépenses publiques. "Il faut faire de vraies réformes, pas des semblants de réforme", selon lui.

Bruno Retailleau a également indiqué avoir dit à Emmanuel Macron que la crise actuelle était aussi une "crise territoriale" car "on a construit une société de l'éloignement avec des régions, des cantons, des communautés de communes toujours plus grands (...) Or c'est dans la proximité qu'on construit la confiance".

Avant lui, Emmanuel Macron s'est entretenu mardi avec trois présidents de groupe à l'Assemblée: Patrick Mignola (Modem), Valérie Rabault (PS) et Jean-Christophe Lagarde (UDI). Il a ensuite reçu André Chassaigne (PCF) avant Marine Le Pen (RN) et Jean-Luc Mélenchon (LFI), attendus mercredi à l'Elysée.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 18 février 2019

CODE OFFRE : SNOW19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SNOW19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/02/2019

XPO Logistics Europe a publié un chiffre d'affaires consolidé pour l'année 2018 de 6,192 milliards d'euros, soit une hausse de +8,2% par rapport à...

Publié le 15/02/2019

Total annonce mettre en œuvre son opération annuelle d’augmentation de capital réservée aux salariés et anciens salariés du groupe. Ainsi, la participation des salariés au capital de la…

Publié le 15/02/2019

Baccarat vient de réaliser son point d’activité annuel. Ainsi, au quatrième trimestre 2018, le spécialiste des produits en cristal haut-de-gamme a publié un chiffre d'affaires de 48,7 millions…

Publié le 15/02/2019

Total met en oeuvre son opération annuelle d'augmentation de capital réservée aux salariés et anciens salariés...

Publié le 15/02/2019

FAURECIAL'équipementier automobile publiera (avant Bourse) ses résultats annuelsICADELe groupe immobilier publiera (avant Bourse) ses résultats annuelssource : AOF