En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 940.96 PTS
-0.89 %
4 912.0
-1.17 %
SBF 120 PTS
3 924.74
-1.34 %
DAX PTS
11 076.23
-1.50 %
Dowjones PTS
24 574.27
-1.77 %
6 556.06
-1.31 %
1.140
-0.47 %

Retailleau (LR): la droite n'est pas encore "suffisament crédible" face à Macron

| AFP | 242 | Aucun vote sur cette news
Bruno Retailleau, président du groupe Les Républicains (LR) au Sénat, le 27 janvier 2018 à Paris
Bruno Retailleau, président du groupe Les Républicains (LR) au Sénat, le 27 janvier 2018 à Paris ( GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP/Archives )

La droite n'est pas encore "suffisamment crédible" pour apparaître comme "la vraie alternative" face à un Emmanuel Macron affaibli, a estimé samedi Bruno Retailleau, président de Force Républicaine, réuni pour une convention sur le thème de la liberté.

"Cette rentrée marque la chute, en tout cas le dévoilement de l'illusion macronienne" mais "la droite n'en profite pas", a déclaré le président du groupe Les Républicains (LR) au Sénat, qui a succédé à François Fillon à la tête de ce micro-parti réuni samedi à Paris

"On n'est pas suffisamment crédibles. Nous n'apparaissons pas comme une vraie alternative", a regretté M. Retailleau devant environ deux cent personnes.

M. Retailleau a mis en garde LR contre la tentation d'une "opposition avec quelques petits arrangements, un chouïa plus de sécurité, un chouïa moins d'impôts".

"A la présidentielle Jean-Luc Mélenchon proposait 17% d'augmentation. On a fait mieux", a-t-il par ailleurs ironisé, critiquant sans le nommer le vice-président de LR Guillaume Peltier et son ambition d'augmenter le Smic de 20%.

Plaidant pour une "liberté enracinée", le sénateur de Vendée entend "porter une politique de civilisation" pour lutter contre les "deux angoisses des Français": le "déclassement économique" et le "dépossèdement culturel". "La liberté et l'identité, pour ne pas couper la droite en deux, et ne pas se couper des Français qui veulent des deux", a-t-il expliqué.

Lors de cette convention sont successivement intervenus les anciens ministres Hervé Mariton et Hervé Novelli, le maire de Neuilly-sur-Seine Jean-Christophe Fromantin, l'essayiste et philosophe Bérénice Levet et la journaliste Elisabeth Lévy.

Force républicaine, qui organise des conventions trimestrielles et des soirées de débat mensuelles, planchera avant la fin de l'année sur le "modèle social français".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/11/2018

      COMMUNIQUÉ DE…

Publié le 20/11/2018

Encore près de 3% du capital pour AQR

Publié le 20/11/2018

Bic annonce avoir reçu de la part de Tahe Outdoors une offre d'achat pour sa filiale Bic Sport, spécialisée dans les sports de glisse nautique, pour une valeur comprise entre 6 et 9 millions…

Publié le 20/11/2018

Airbus a décroché une commande additionnelle de 17 A320neo auprès de la compagnie britannique easyJet. Cette dernière a en effet converti des droits d’achat en commande ferme. Cela porte sa…

Publié le 20/11/2018

Bruno Le Maire, ministre français de l’Economie, et son homologue japonais Hiroshige Seko, ont réaffirmé « l’important soutien des gouvernements français et japonais à l’alliance entre…