5 438.55 PTS
+0.48 %
5 378.50
+0.43 %
SBF 120 PTS
4 343.57
+0.29 %
DAX PTS
12 572.39
+0.25 %
Dowjones PTS
24 448.69
-0.06 %
6 648.80
-0.28 %
Nikkei PTS
22 088.04
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Retailleau (LR) dénonce un "double langage" de Macron sur l'immigration

| AFP | 310 | Aucun vote sur cette news
Bruno Retailleau, président du groupe LR au Sénat, le 2 septembre 2017 à La Baule
Bruno Retailleau, président du groupe LR au Sénat, le 2 septembre 2017 à La Baule ( LOIC VENANCE / AFP/Archives )

Bruno Retailleau, président du groupe LR au Sénat, a dénoncé mardi "un double langage" d'Emmanuel Macron sur la politique migratoire, jugeant que "malheureusement, les faits, les actes, ne suivent pas les images et les mots".

"On ne peut pas à la fois proclamer un durcissement de la politique migratoire et proposer au Parlement l'inverse, c'est-à-dire des budgets en restriction", a déclaré le sénateur de la Vendée sur Public Sénat. "En même temps qu'il proclame un durcissement, on a voté un budget qui diminue les crédits" pour "raccompagner les illégaux en dehors de nos frontières".

Bruno Retailleau a aussi déploré le "double langage" du président vis-à-vis des centres de rétention administrative, où "l'on sait bien qu'Emmanuel Macron voudrait mettre plus de gens qui sont déboutés du droit d'asile", mais dont les crédits sont "moindres" par rapport à 2016.

"A un moment donné, il devra sortir de l’ambiguïté", a-t-il dit.

"Il y a un discours général qui essaye de répondre aux attentes des Français, mais on y répond facialement, nominalement. Malheureusement, les faits, les actes, ne suivent pas les images et les mots", a conclu le président du groupe LR au Sénat.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/04/2018

En 2017, le groupe Kerlink a réalisé un chiffre d'affaires de près de 25 ME, et affiche une croissance annuelle moyenne de plus de 62%...

Publié le 23/04/2018

Retour d'assemblée générale...

Publié le 23/04/2018

Premier trimestre 2018...

Publié le 23/04/2018

PM Crypto d'Ekinops permet une mise en conformité RGPD simple et rapide...

Publié le 23/04/2018

Un ancien de chez Grant Thornton pour succéder à Laurent Gonthiez...