En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 813.13 PTS
+0.68 %
4 785.0
+0.27 %
SBF 120 PTS
3 831.94
+0.73 %
DAX PTS
10 788.09
-0.21 %
Dowjones PTS
24 388.95
-2.24 %
6 613.28
-3.30 %
1.140
+0.09 %

Remaniement: "une péripétie" qui tourne à "la crise politique", selon Jacob

| AFP | 319 | 1 par 1 internautes
Le patron du groupe Les Républicains Christian Jacob à l'Assemblée nationale le 24 juillet 2018
Le patron du groupe Les Républicains Christian Jacob à l'Assemblée nationale le 24 juillet 2018 ( Bertrand GUAY / AFP )

Le président du groupe LR à l'Assemblée, Christian Jacob, a estimé mardi que l'"incapacité" du pouvoir à former un gouvernement tournait à "la crise politique grave", après le départ du ministre de l'Intérieur présenté comme "une péripétie" par le chef de l'Etat

"Ce qui avait été annoncé par le président de la République comme une petite péripétie est en train de tourner à la crise politique grave", a déclaré le chef de file des députés LR lors d'une conférence de presse.

"On est dans une mauvaise tragédie", a-t-il déploré pointant "l'incapacité" des deux têtes de l'exécutif "à former un gouvernement", l’image "durement entachée" du président de la République et l'existence "de tensions très lourdes entre Matignon et l’Élysée".

"Plus de huit jours pour trouver un ministre de l’Intérieur! On nous a expliqué que c’était le temps que prenait la haute autorité (pour la transparence dans la vie publique, ndlr) pour vérifier les CV des uns et des autres mais on nous avait déjà fait ce coup là la dernière fois", a-t-il constaté, observant que plusieurs ministres avaient ensuite dû démissionner, ayant "maille à partir avec la justice".

Au groupe PS, ou l'on attendait aussi le dénouement de ce "feuilleton de la semaine", Ericka Bareigts, porte-parole, a estimé que ce n'est "pas le casting gouvernemental qu'attendent les Français", mais un "changement de cap".

Le flou complet persistait mardi sur l'annonce d'un nouveau gouvernement, une semaine après la démission du ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb.

pr/chl/dch/cbn

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 07/12/2018

Au seul mois de novembre, l'avionneur européen a reçu 43 commandes et livré 89 appareils.

Publié le 07/12/2018

Les souscriptions n'ont pas atteint le montant minimum de 75% de l'offre...

Publié le 07/12/2018

FR0000185621,EN

Publié le 07/12/2018

"Nous sommes satisfaits de ces résultats précliniques qui démontrent que Sarconeos accélère la différenciation des cellules musculaires squelettiques...

Publié le 07/12/2018

Bouygues Telecom et de Keyyo ont approuvé unanimement le projet de rapprochement. Ainsi, MM. Philippe Houdouin, Silvère Baudouin, Christophe Sollet, Michel Picot, Eric Saiz, Dominique Roche, ainsi…