En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 580.38 PTS
+0.31 %
5 528.00
+0.48 %
SBF 120 PTS
4 415.60
+0.30 %
DAX PTS
12 222.39
+0.57 %
Dowjones PTS
26 507.83
-0.19 %
7 704.84
+0.20 %
1.126
+0.14 %

Remaniement: Jadot (EELV) brocarde la "technocratie et l'arrogance au pouvoir"

| AFP | 244 | 5 par 2 internautes
La tête de liste EELV pour les élections européennes Yannick Jadot visite un champ d'éoliennes en mer, le 28 septembre 2018 au large de La Turballe
La tête de liste EELV pour les élections européennes Yannick Jadot visite un champ d'éoliennes en mer, le 28 septembre 2018 au large de La Turballe ( SEBASTIEN SALOM GOMIS / AFP/Archives )

La tête de liste EELV pour les élections européennes Yannick Jadot a fustigé lundi la "technocratie et l'arrogance" promues selon lui à l'occasion du remaniement ministériel de dimanche, "un statu quo dans un moment de fortes tensions en France".

L'arrivée de fidèles d'Emmanuel Macron - Sibeth Ndiaye au porte-parolat du gouvernement et Cédric O au secrétariat d'Etat au Numérique - et de la députée Amélie de Montchalin au secrétariat d'Etat aux Affaires européennes constitue un "remaniement technocratique", a déclaré M. Jadot sur France Info.

"C'est la technocratie et l'arrogance au pouvoir. Moi je suis sidéré qu'on place dans un gouvernement autant de personnes qui n'ont rien vu de l'état de la France, qui n'ont pas vu la fracture territoriale, sociale, ces zones rurales et ces quartiers qui se sentent abandonnés", a-t-il dénoncé.

Il a fustigé la "déontologie politique" de Mme Ndiaye qui "pour défendre le président a dit +je suis prête à mentir+". "Et puis franchement sur l'Europe, prendre une libérale technocratique après une autre libéral-technocratique, ça en dit long sur les velléités de changement de l'Union européenne par le président Macron", a taclé Yannick Jadot.

"C'est le statu quo dans un moment de fortes tensions politiques et sociales en France, et ce n'est pas une bonne nouvelle", a estimé le responsable écologiste.

Promouvoir "des jeunes, mais technocrates", "ça abime la politique", a insisté M. Jadot, selon qui "il y a une déconnexion complète de ce pouvoir avec la réalité des Français et de l'Europe".

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/04/2019

Communiqué de Presse Amundi - Déclaration de transactions sur actions propres Période du 15 au 18 avril 2019       Paris, le 19 avril 2019       Conformément à la…

Publié le 19/04/2019

Crédit Agricole Assurances annonce aujourd'hui la publication de son rapport sur la solvabilité et la situation financière. Depuis l'entrée en vigueur de Solvabilité 2 au…

Publié le 19/04/2019

Les six plus grandes banques américaines ont affiché des bénéfices supérieurs aux attentes des analystes pour le premier trimestre. En revanche les revenus sont ressortis inférieurs au consensus…

Publié le 18/04/2019

Le dividende sera détaché de l'action le 14 mai...

Publié le 18/04/2019

Groupe ADP vient d'inaugurer, le bâtiment de jonction de l'aéroport Paris-Orly, ORLY 3, en présence du Premier ministre Edouard Philippe, de la...